REFLEXION

CONSEQUENCES DESASTREUSES DE LA FIEVRE APHTEUSE : Vers une pénurie de lait et un Aid El Adha à la dinde !



La fièvre aphteuse risque d’engendrer d'abord une baisse sensible de la production de la viande une importante envolée de son  prix. Une façon de préparer le consommateur à payer davantage sa livre de viande car chaque bête abattue cause une diminution de la quantité de viande produite, ce qui se répercutera  inévitablement  sur  la production nationale. Si la maladie  continue de se propager, le marché de la viande sera totalement perturber et se soldera dans deux à trois mois avec une flambée des prix des plus élevée.  Cette hausse des prix coïncidera  et se ressentira fortement avec la célébration  de l’Aïd-el-Adha. Les conséquences de la fièvre aphteuse sur le marché de la viande vont apparaitre dès le mois de Septembre et s'accentuer avec la crise du lait  qui risque de s'aggraver davantage si la maladie n’est pas maitrisée à temps .Notons que déjà pas moins de 20 wilayas ont été touchées par l’épidémie où  des dizaines de vaches laitières ont été abattues avec des répercussions sur la production laitière déjà minime. Cette situation déplorable risque fort de perdurer et finir par avoir de néfastes conséquences, dont la pression sur le lait en sachet et la spéculation sur son prix, et surtout un Aid El Adha avec des bêtes à sacrifier dont le prix moyen frôlera les 50.000 dinars !         

L.AMMAR
Vendredi 8 Août 2014 - 17:55
Lu 305 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+