REFLEXION

CONSEQUENCES DES DERNIERES AVERSES TORRENTIELLES A MASCARA : ‘’Souk t'mar’’ noyé par les eaux pluviales

La pluie ne semble point être la bienvenue à ‘’Souk t'mar’’, un douar qui se noie dès les premières gouttes de pluie et survit pendant de longs jours sous la menace des inondations!



Il n'a fallu qu'une heure de violentes chutes de pluie, pour faire noyer pour la seconde fois, la bourgade de ‘’Souk t'mar’’, un douar qui relève territorialement de la commune de Sidi Abdelmoumen, située aux frontières de la wilaya de Mascara. La furie des eaux provenant de l'oued qui longe le douar a fini par tout emporter sur son passage. Effrayés, les citoyens couraient de gauche à droite et cherchaient à faire sauver les enfants qui appelaient à l'aide. Les femmes accouraient d'un foyer à l'autre et tentaient de se secourir les unes après les autres. Certains foyers trop proches ont été littérairement inondés par les eaux. Le niveau de l’eau, en certains coins du douar, a dépassé plus d'un mètre d'hauteur. Une dizaine d'automobilistes, surpris par les averses, ont été bloqués au sein des chemins du douar, engloutis par les flots, d'autres véhicules à l’arrêt ont été carrément inondés par les eaux qui les ont presque "couverts" à moitié. L'intervention des éléments de la protection civile a été d'une aide des plus précieuses, ils sont parvenus à sauver toutes les personnes  menacées par les noyades qui les guettaient. Quant à l'oued, qui demeure la source principale de l'inondation du douar, les eaux de pluie affluaient de partout sur son lit qui n'a pas pu contenir de telles charges et qui a fini par déborder d'un bout à l'autre. Selon un vieux citoyen, M.KM, l'oued n'a jamais été dragué et plusieurs fellahs ont installé des digues le long de son itinéraire, pour pouvoir pomper l'eau stagnante. Ce flagrant manque d'entretien et l'installation de ces digues "clandestines " sont à l'origine de cette inondation qui s'annonce après chaque chute de pluie, nous confirme le vieillard qui semble si malheureux en face de ce dramatique spectacle.

L. Ammar
Mercredi 11 Septembre 2013 - 11:45
Lu 39 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+