REFLEXION

CONFRONTES A DES CONDITIONS DE TRAVAIL DIFFICILES : Les pêcheurs d’Ain Ferranine endurent le calvaire

Les dizaines de marin-pêcheurs, qui exercent leur dur métier à Ain Ferranine dans la commune de Gdyel, à 30 kilomètres à l’Est d’Oran, ne savent plus à quel saint se vouer pour se faire entendre. Ils souffrent depuis des années des conditions de travail intenables. Une myriade de problèmes et d’aléas les guette quotidiennement, sans que les responsables concernés ne s’occupent de leur situation.



La magnifique crique d’Ain Ferranine où les pêcheurs du petit port de pêche ont élu domicile, est inaccessible en véhicule, à cause des constructions anarchiques qui n’ont laissé aucun passage vers la mer. Les marins sont alors contraints de porter leurs matériels et caisses de poisson sur leurs dos, sur une distance d’environs 500 mètres. Ce calvaire perdure depuis des années. Pis encore, l’énergie électrique n’est plus disponible. Ils travaillent à la chandelle dans leurs baraques de fortune pour confectionner leurs filets de pêche. « Les conditions de travail sont extrêmement difficiles. Notre village est dépourvu d’une structure portuaire. Nous avons, à maintes reprises, sollicité les responsables concernés pour mettre fin à ce calvaire, mais malheureusement aucune suite n’a été donnée à nos revendications, qui se voient plus que légitimes », regrettera un pêcheur. Il est à signaler que la biomasse en milieu aquatique est très riche dans les côtés de cette région maritime. Une richesse qui est loin d’être exploitée à cause de manque de moyens. La pratique de la pêche à Ain Ferranine est toujours au stade artisanal. Les fonds marins, indiquent-on, sont très profonds à Ain Ferranine. Ils sont estimés à plusieurs kilomètres de long. Mais leur relief est très accidenté. Ce qui nécessite du matériel sophistiqué pour une meilleure exploitation de la pêche à Ain Ferranine. Notons, enfin, qu’environs 600 pêcheurs activent à travers les cinq régions maritimes d’Oran  Est, notamment le petit port de pêche de Kristel, Arzew, Cap Carbon et le petit port de Mers El Hadjadj.  

Medjadji H
Lundi 21 Janvier 2013 - 00:00
Lu 223 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+