REFLEXION

CONCOURS DE RECRUTEMENT DES ENSEIGNANTS : Les questions de l’oral à la portée des candidats



L’épreuve orale du concours de recrutement des enseignants dans le secteur de l’éducation nationale prévue en deux jours a commencé hier à Mostaganem. Les postes proposés sont dans la formation  des professeurs pour les collèges et les lycées dans toutes les matières et aussi de l’encadrement pour l’administration dans les différents établissements à savoir des économes et aides économes, des conseillers d’orientation pédagogiques et autres. En effet, pas moins de 3000 candidats retenus lors de l’examen écrit, se sont présentés aux différents centres d’examens au niveau de la wilaya de Mostaganem. La première journée s’est déroulée dans le calme. L’ambiance était, hier, au rendez-vous chez les postulants aux postes de futurs enseignants. Rien, en effet, ne semblait perturber leur détermination à vouloir arracher le sésame même si conscients que la concurrence sera rude et difficile. Aux abords de l’un des centres d’examen à « Zeddour Mohamed » la majorité des postulants que nous avons approchés ont à l’unanimité fait état de la bonne organisation qui a marqué l’épreuve. «Nous avons été bien orientés et tout s’est passé dans le calme », a indiqué G.A qui espère décrocher un poste d’enseignant dans le cycle moyen. Ce dernier note que les candidats ont été répartis sur plusieurs groupes afin de faciliter l’opération qui semble un peu complexe compte tenu du nombre important de postulants. A l’intérieur de la salle d’entretien, une commission d’examinateurs recevait les candidats l’un après l’autre explique le même interlocuteur, car le candidat se présente devant cette commission, pour répondre aux questions proposées. Jusqu’à 10 minutes de réflexions lui sont permises pour commencer à répondre, explique encore notre interlocuteur. Concernant le niveau des questions, l’impression des candidats va vers le même sens. « Abordables et concernent l’enseignement », a-t-on relevé. Rappelant que le nombre de postes à pourvoir dans la wilaya de Mostaganem est de 207 postes répartis : 93 postes pour le grade d'enseignant du secondaire et 114 autres pour celui d'enseignant du moyen. La répartition pour les spécialités de mathématiques, arabe et de physique au niveau de la wilaya de Mostaganem sont les plus prisées au niveau du cycle secondaire. Le nombre de postes à pourvoir s'élève à 10 pour les mathématiques, 12 pour l'arabe et 5 pour la physique. 24 postes sont prévus pour pourvoir la spécialité de physique au cycle moyen et 6 autres pour les mathématiques. D'autre part, le ministère a ouvert un concours de recrutement pour certains corps relevant de l'Education nationale : Il s'agit des intendants (9 postes), des intendants adjoints (6 postes), des superviseurs d'éducation (24 postes), des conseillers à l'orientation et de guidance scolaire et professionnelle (1 poste) et des laborantins principaux (1 poste), a-t-on appris. A noter également que Mme. Benghebrit avait déjà rassuré les candidats que le concours de recrutement des enseignants allait se dérouler dans "la transparence", ajoutant que "les postes seront accordés au mérite".                                                     

G.Yacine
Dimanche 30 Juillet 2017 - 18:55
Lu 436 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 25-11-2017.pdf
3.92 Mo - 24/11/2017





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+