REFLEXION

COMPTE TENU DE LA CHERTE DE LA VIANDE FRAICHE : La viande congelée au secours des pères de famille

A moins de quelques jours de la fête de l’Aid el Adha, et face à des prix prohibitifs de la viande fraiche, des citoyens n’ont d’autres choix que de se rabattre sur la providentielle viande congelée ovine et bovine.



En raison du prix de la viande fraiche hors de la portée des petites bourses non accessibles, beaucoup de parents selon les besoins et les disponibilités optent pour le choix de la viande congelée, vu le prix, qui  demeure identique à ceux des jours précédents, sans  augmentation aucune allant de 450 à 680 Da le kilogramme, bien en deçà de ce que les consommateurs paient pour la viande fraiche. D’un autre côté, nous avons remarqué comme chaque année et durant ces occasions le retour de la viande ovine  dans certaines boucheries des quartiers de la ville exposée dans les vitrines même en quantité restreinte. La viande de mouton a au moins le mérite de satisfaire ceux qui ne se permettent  pas le « Méchoui » en tout cas ils sont nombreux ces pères de familles qui se rabattent sur cette viande congelée afin de satisfaire leurs enfants durant cette occasion de l’Aid El Adha, sinon que peut-on faire avec un salaire de misère dont  presque 80% des algériens perçoivent et qui n’excède pas un traitement mensuel  ne dépassant  pas les 20 mille DA. Ce qui a toujours pénalisé les pauvres smicards qui ne pourront jamais acheter le mouton du sacrifice que tout musulman convoite et qui est l’un des principaux piliers de l’islam surtout en cette période de pèlerinage.

Tayeb Bey Aek
Mardi 1 Octobre 2013 - 22:00
Lu 155 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+