REFLEXION

COMMUNE DE STIDIA : Une commune qui se développe à pas de géant



COMMUNE DE STIDIA : Une commune qui se développe à pas de géant
La commune de Stidia, située sur la bande du littoral de la wilaya de Mostaganem, à 15 Kms du chef lieu de wilaya, compte aujourd’hui pas moins de 14 000 habitants. Le dernier recensement de 2008 faisait état de 11 974 habitants, soit 2000 habitants sont venus renforcer la démographie de la commune, dont la majorité est implantée en zone urbaine. Depuis quelques années, la commune de Stidia a connu un développement sans précédent. Elle a pratiquement bénéficié de plusieurs projets dans le cadre des différents programmes de développement notamment le plan de la relance économique initié par le président de la République. Pour en savoir davantage, nous avons pris attache avec M. Si-Djillali Hamou, président de l’APC, qui a eu l’amabilité de nous recevoir à son bureau. Selon le premier magistrat de la commune, Stidia a connu ces cinq dernières années, un développement phénoménal, tus secteurs confondus. En homme averti et doté d’un capital expérience riche de par l’accomplissement de plusieurs mandats électifs, Le maire, se dit satisfait de tout ce qui a été réalisé jusqu’à l’heure dans sa commune, mais il n’en demeure pas moins qu’il existe certaines insuffisances qui le préoccupe actuellement. Parmi celles-ci, le logement. En effet, malgré la réalisation et l’attribution de 372 logements répartis comme suit : 40 logts sociaux, 120 au titre du LSP, 80 dans le cadre du RHP et 52 pour l’habitat rural (Fonal), l’offre reste en deçà de la demande et n’arrive toujours pas à combler le déficit actuel, du fait que le nombre des demandes de logements augmentent de jour en jour. Dans le secteur de l’éducation, M. Si-Djilali Hamou se réjouit des réalisations accomplies en matière d’infrastructures scolaires. Avec l’inauguration du nouveau lycée et du nouveau CEM, les enfants de Stidia, n’auront plus à se déplacer comme par le passé vers Mostaganem et Ain-Nouissy, pour poursuivre leur scolarité. Cette stabilité scolaire nous a permis, dira notre interlocuteur, de mettre in au problème du transport scalaire envers les deux agglomérations précitées. Aujourd’hui la population de Stidia est fière de voir ses enfants accomplir leur cursus scolaire dans leur commune qui les a vus naître. S’agissant des infrastructures sportives, la commune dispose de plusieurs infrastructures à savoir, un stade communal, trois stades Matico implantés dans différents quartiers et tris autres aires de jeux destinés aux enfants. La commune de Stidia qui a longtemps souffert de l’absence de certaines commodités, vient de bénéficier d’un marché couvert qui sera opérationnel dans les prochaines semaines. Cette nouvelle structure qui, une fois entrée en service, participera à la résorption du chômage d’une part et assurera l’approvisionnement local des populations en matière de fruits et légumes, viandes et poissons d’une autre part. En sus de cette structure, pas moins de 50 locaux commerciaux ont été distribués aux jeunes qui renforceront de par leurs activités diverses le réseau économique et commercial local. Sur le plan culturel, la commune de Stidia a eu la part du lion, grâce aux démarches entreprises par le maire et son exécutif auprès des autorités de la wilaya. La commune est dotée d’une bibliothèque ultramoderne opérationnelle depuis plusieurs mois, dotée elle-même d’un espace Internet, ainsi qu’une maison de jeunes qui ouvrira ses portes très prochainement. L’autre cheval de bataille de M. Si-Djillali Hamou, reste l’aménagement et l’amélioration urbaine. Quoique la commune ait bénéficié de 4 milliards dans le cadre de l’aménagement urbain (revêtement et pose de tapis). D’autres projets ont été achevés également au niveau des zones rurales et suburbaines à l’image du réaménagement et la réhabilitation des routes et trottoirs au niveau de l’agglomération de « Dradeb ». Une autre préoccupation et qui s’avère des plus légitimes et pour laquelle, le maire a tout fait pour convaincre les autorités de la wilaya, à l’effet d’inscrire et de retenir un projet d’une voie de contournement du lycée. Car le nouvel établissement est situé sur un angle jouxtant la route et les risques d’accidents sont trop grands. Ainsi pour parer à toute éventualité, cette nouvelle vie d’évitement sécurisera les abords du lycée. Enfin, M. Si-Djillali Hamou, P/PAPC de Stidia évoquera l’épineux problème du foncier qui touche l’agglomération de Bellevue, où les citoyens sont dans l’expectative, ne sachant quoi faire. Certains hésitent même de précéder à des extensions ou de construire de peur d’être un jour interpellés. Le problème qui se pose aujourd’hui avec acuité, est celui de la propriété, la quasi-totalité des ces habitants ne possèdent pas encore leurs actes de propriété. Le maire, interpelle les autorités compétentes à prendre en charge ce dossier, afin de mettre un terme à la situation qui prévaut, par la régularisation de l’ensemble des habitants concernés.

Ahmed Mehdi
Jeudi 21 Octobre 2010 - 00:01
Lu 1511 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+