REFLEXION

COMMUNE DE SOUR : Douar Ksasra, une contrée à sec

Les habitants du douar Ksasra, relevant de la commune de Sour à quelques kilomètres du Chef lieu de la wilaya souffrant du manque d’eau se disent délaissés et oubliés par les autorités compétentes.



Très affectés par cette marginalisation, ces résidents de ce hameau  oublié,  ont sollicité un espace de notre journal ‘’Réflexion’’ pour  exprimer leur ras le bol et demander de l’aide à qui de droit. Ces derniers  déclarent  que leur douar n’a jamais été  alimenté en eau potable, et ce depuis l’indépendance. Ce manque de commodité vitale vécu à longueur d’année  les oblige à se déplacer et parcourir des kilomètres et des kilomètres se dotant  de moyens de transport de fortune pour s’en approvisionner et dans quelles conditions.  Ce cri de détresse intervient, après  que le président de l’APC  de la commune de Sour’’  fut sollicité et qui d’après eux, fait la sourde oreille ne répondant pas à leur attente et leur doléance.  Dans ce contexte, se sentant oubliés et abandonnés,  ces citoyens  de ce douar lancent un appel aux plus hautes autorités de la wilaya pour intervenir et prendre en charge cette réclamation qui est d’ordre capital puisqu’il s’agit d’un aliment essentiel et vital.

Faiza S.
Dimanche 23 Novembre 2014 - 18:05
Lu 90 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+