REFLEXION

COMMUNE DE MOSTAGANEM : Kharouba, une cité condamnée au noir

La coquette cité de Kharouba semble être condamnée au noir, de par le manque de son éclairage public durant plusieurs nuits de suite. Ce constat dure depuis plus d'un mois et plonge tous les soirs, surtout les lotissements C et D de la cité, dans l'obscurité totale.



Les citoyens dénoncent cet état de fait et déplorent que l’A.P.C qui est chargée de l'entretien du réseau de l'éclairage public, ne soit pas intervenue. Certains craignent de s'aventurer à quelques pas de leurs foyers, par peur d’être agressés par les malfaiteurs qui profitent du noir et également par être attaqués par ces meutes de chiens errants qui squattent en permanence la cité. "Certaines rues ne disposent pas de lampadaires, ne sont point éclairées et ont fini par devenir un danger pour les imprudents citoyens qui osent les emprunter de nuit", nous déclare M.K.M, enseignant à la faculté des sciences commerciales. Plusieurs personnes ont été délestées de leurs biens personnels au sein de ces rues où les voleurs ont fini par dicter leur loi d'une nuit à l'autre. En face de cette déplorable situation de défaillance de l'éclairage public, les citoyens de Kharouba sollicitent l'intervention urgente des services techniques de l'A.P.C, pour l'entretien du réseau d’éclairage public.          

L. Ammar
Lundi 3 Février 2014 - 17:32
Lu 424 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+