REFLEXION

COMMUNE D’AIN EL BYA - ORAN : La société civile dénonce le pourrissement et la mauvaise gestion



La commune d’Ain el Bya englobe plus de 35 mille âmes accusées de grands retards dans tous les secteurs de développement confondus à cause d’une crise émanant de  huit qui ont adressé  à la tutelle,  à la daïra et à  la wilaya  une motion de retrait  de confiance à l’actuel   maire Kebaili Mohamed  pour les motifs. De mauvaise gestion et de  prises de décisions unilatérale dues aux faits aussi que tous les chantiers des projets  sont à  l’arrêt depuis plus de 8 mois à ce jour, du moment où les commissions  sont gelées à causé du retrait  de confiance des huit élus, aucune activité ou projet  de développement n’ont été réalisé dans cette important  commune et c’est  pourquoi les représentants de la société civile veulent dénoncer ces pourrissements et  la mauvaise gestion qui guette cette  municipalité. On enregistré l’absence au raccordement au Gaz de ville dans tous les camps 4,2,3,7,8,9,10,11 et le camp allemand qui sont dans un état de dégradation très avancé avec l’absence d’assainissement AOP et AEP du fait de l’existence des fosses septiques depuis plus de 30 ans, si l’on prend exemple du camp 4 qui est situé du camp 5  qui a bénéficié  de tous les travaux des projets de raccordement au  gaz de ville et  d’assainissement, car il est occupé par des responsables qui ont vendu leurs bungalows  au prix fort de 1,4 milliards de cts. Autres points soulevés par l’inter- locuteurs que nous avons rencontré. Celui des constructions illicites du village  1 où une salle de sport était en train de se construire sans permis de construction et aussi dans les douars Houaoua et Arrarssa où la campagne de démolition se poursuit sous l’ordre du wali d’Oran et les camps 7, 4,2  pour ainsi dire tous ces dépassements sont enregistrés et les exemples sont tellement  nombreux qu’on ne peut les évoquer tous actuellement, la vie  continue, évitons de nous étaler longuement  sur la mauvaise gestion qui secoue cette municipalité  qui est paralysée et asphyxiée par ces membres.            

N. Bentifour
Lundi 27 Décembre 2010 - 10:55
Lu 295 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+