REFLEXION

COMMISSION DE WILAYA DES RETRAITS DE PERMIS : 2005 permis retirés durant le premier semestre 2010



COMMISSION DE WILAYA DES  RETRAITS DE PERMIS : 2005 permis retirés durant  le premier semestre 2010
Les statistiques chiffrées établies par les services compétents de la DRAG de la wilaya de Relizane sont tout simplement effarants. La commission de wilaya a eu à traiter pas moins de 2005 dossiers de retraits de permis de conduire pour diverses infractions au code de la route, durant ce premier semestre. En effet, la commission n’a pas chômé durant cette période du fait du nombre considérable de dossiers soumis à son appréciation. Ainsi, la moyenne de cas de retraits de permis de conduire enregistrée au niveau de la wilaya de Relizane est de 334 par mois, soit 12 permis de conduire retirés par jour. C’est énorme. Cet état de fait, démontre encore une fois l‘indiscipline caractérisée de nos chauffeurs et leur inobservation des règles du code de la route, sachant que les accidents de la route restent l’une des principales causes de mortalité dans notre pays. Rien que pour le mois de juin, la wilaya de Relizane en a enregistré 21 morts. Selon M. A.Chibani, directeur de la règlementation et de l’administration générale (DRAG), la commission chargée de traiter les cas de retraits des permis de conduire, a examiné 1290 dossiers durant le premier trimestre 2010 et 715 dossiers au titre du second trimestre. Ainsi, la commission a procédé au retrait définitif du permis de conduire à trois nouveaux conducteurs, détenteurs de permis de conduire probatoire de deux ans. Elle a eu également à retirer 24 autres permis pour une durée de 24 mois, pour homicide involontaire et délit de fuite. En ce qui concerne l’infraction relative aux blessures involontaires et conduite en état d’ivresse, 54 permis ont fait l’objet de retrait pour une période de 12 mois. Pour blessures involontaires seulement, la commission a retiré sept permis à leurs propriétaires pour une période de six mois ferme. Pour ce qui est des accidents ayant causé des dégâts matériels, l’on remarquera que deux permis qui se sont vus retirés pour une durée de 4 mois ferme. Pour les diverses infractions, l’on relèvera le nombre de 1824 cas, concernés par le retrait allant de trois mois ferme à 15 jours. Ces infractions sont répertoriées au niveau du service concerné comme suit : Dépassement de la vitesse limitée, port de la ceinture de sécurité, l’utilisation du téléphone mobile en conduisant, dépassement dangereux dans un virage, dépassement sur ligne continue, non respect des panneaux de signalisation « Stop », non respect des feux tricolores, non respect de la priorité, changement de direction sans signalement, circulation dans un sens interdit. Quoique le nombre de retrait a fortement diminué durant le deuxième trimestre par rapport au premier (575), il n’en demeure pas moins que beaucoup reste à faire dans le domaine de la sensibilisation des usagers de la route, notamment en cette période estivale, caractérisée par la recrudescence des accidents de la circulation tant en milieu urbain que suburbain, notamment avec l’arrivée en masse des touristes et de nos ressortissants résidants à l’étrangers, venus pour la plupart passer leurs vacances d’été auprès de leurs familles.

Hocine
Jeudi 1 Juillet 2010 - 00:01
Lu 1388 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+