REFLEXION

COLLECTE DES ORDURES PAR L’APC D’ORAN : Les groupuscules de «Beznassa »



COLLECTE DES ORDURES PAR L’APC D’ORAN : Les groupuscules de «Beznassa »
Pour la deuxième fois durant l’année en cours, la commune d’Oran vient de recourir à la location de camions et de bennes tasseuses pour venir à bout du ramassage des ordures ménagères, cette option pour la location qualifiée de « solution provisoire» reste selon certains imposée par l’urgence d’une situation marquée par les graves dyfonctionnements que tout le monde connaît. Décimé par des pannes fréquentes en tous genres, le parc matériel roulant pour la collecte des déchets ménagers connaît tous les trois ou quatre ans de nouveaux déficits impliquant bien sur de nouveaux achats, ce qui nécessite de lourdes et longues opération administratives d’inscription et d’approbation de contrats. On sait que le recours à une location nécessite également un contrat, mais l’opération est plus rapide car elle est inscrite sur un autre chapitre du budget facilement accessible. Mais pour bon nombre d’oranais ignorant les détails « subtils » des procédures de dépenses communales, il est difficile de comprendre et encore moins d’admettre que l’on puisse si rapidement dépenser de faramineuses sommes pour louer une vingtaine de camions et d’attendre plus d’une année sans pouvoir acheter les équipements manquants. Selon les dires des responsables locaux au niveau de la commune d’Oran, cette nouvelles location de bennes tasseuses avec 10 autre camions disponibles dans les secteurs urbains devrait permettre aux services chargés de la collecte «d’assurer leur mission d’une manière plus au moins correcte » un peu plus au moins très, pertinent car il reflète bien l’état des lieux marqué par les aléas et les improvisations en tout genre. A l’issue d’une réunion tenue dès les premiers jours, à Oran, le nouveau wali a annoncé le recours à la société publique SNVI la fourniture de la pièce détachée et de la maintenance du parc communal dans le cadre d’un contrat de concession, un contrat qui avait été déclaré infructueux à trois reprises. La commission d’évaluation des marchés de la commune d’Oran avait éliminer la candidature de la SNVI pour absence de déclaration de comptes sociaux, un document exigé dans le dossier de soumission. Il se trouve pourtant qu’après des marchés déclarés infructueux, l’APC pouvait recourir directement à la consultation restreinte particulièrement avec la SNVI qui détient le monopole de la pièce détachée de marque Sonacom et la loi indique-t-on par ailleurs permet au wali ou au chef de daïra d’accorder une dérogation pour engager un fournisseur ou un prestataire en cas d’urgence. Cette décision prise par le nouveau wali qualifiée « d’importante et digne d’un responsable » a été évidemment saluée par l’ensemble des acteurs chargés de l’entretien de la ville. Et pour les mauvaises langues attirées, le recours à une entreprise publique met fin aux éventuelles convoitises et projets de prédation souvent inscrits au dos des grandes dépenses publiques. Pourquoi se demandent certains, les élus à l’ancien wali n’avaient guère insisté pour faire admettre à l’ancien wali, la nécessité et l’urgence d’une telle mesure ? On se souvient des coups de colère et les remontrances de l’ex-chef de l’exécutif à propos des pannes de matériels qui selon lui n’étaient qu’un « alibi » couvrant les failles et les défaillances pourvu que l’avenir ne lui donne pas raison car une fois tout son matériel réparé, rien n’indique que la plus grande mairie d’Algérie se débarrassera des autres boulets qui entravent son fonctionnement. En matière de collecte de déchets ménagers, le sérieux, le dynamisme et l’efficacité ne se mesurent pas au nombre de camions, neufs disponibles mais au rythme des crevaisons non réparées, des moteurs de camions « coulés », des rotations mal organisées, des arrêts de travail et des grèves annoncées ainsi que des pressions exercées par des groupuscules de « Beznassa » tapis dans les rouages du profond malaise municipale.

N. Bentifour
Jeudi 28 Octobre 2010 - 00:01
Lu 920 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+