REFLEXION

CNAS DE MOSTAGANEM : Quand la CNAS convoque les morts

Devant tant de médiocrité, de laxisme et de manque de coordination entre les responsables administratifs de la CNAS de Mostaganem, il n’est pas étonnant de constater malheureusement qu’aucun suivi, ni actualisation des dossiers des assurés sociaux affiliés à cet organisme n’est faite.



C’est pour cela que la CNAS convoque les morts pour un contrôle médical. C’est le cas de Feue Mme BELHAMIDECHE née BERKANI Yamina,  ex épouse de M.BELHAMIDECHE  Belkacem , Directeur général du journal « Réflexion » de Mostaganem. La défunte est décédée le 23 Juillet 2013 et enterrée. Six mois après et à sa grande surprise, son époux est resté perplexe en recevant  une convocation au nom de la défunte envoyée par les services du contrôle médical de cette institution invitant cette dernière pour un contrôle. Une telle aberration porte atteinte à la mémoire de cette dernière et à sa famille. Ceci prouve à plus d’un titre que l’administration  de la CNAS de Mostaganem travaille à l’aveuglette sans pour autant traiter et actualiser le fichier de ses assurés sociaux.  Ce dérapage administratif n’a fait que retourner  le couteau dans la plaie encore béante. Il  est inconcevable et indécent d’accepter cela après plus d’un demi- siècle d’indépendance.  Ceci n’est pas dû au manque de moyens matériels car ils existent, mais un problème d’hommes compétents dans la gestion.

Riad
Dimanche 9 Février 2014 - 17:42
Lu 456 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+