REFLEXION

CNAS D’AIN-TEMOUCHENT : Don de lunettes au profit des enfants malvoyants scolarisés

Une journée d’information et de sensibilisation a été organisée par les services de la direction de la caisse nationale des assurances sociales (CNAS) de la wilaya d’Ain-Temouchent, tenue durant la journée du jeudi 05 septembre 2013, au siège de la dite direction, présidée par M. Mesli Lotfi, directeur de la CNAS de la wilaya d’Ain-Temouchent.



Ont pris part à cette journée les responsables du bureau de la fédération des parents d’élèves de la wilaya d’Ain-Temouchent, de la section syndicale  des retraités des travailleurs de l’éducation , des directions de la santé et de la population , de l’hygiène scolaire, des médecins chargés de l’UDS des établissements scolaires et  des représentants des organes de presse. M. Mesli  Lotfi a porté à la connaissance des  cadres présents des nouvelles directives émanant du Ministère du travail, de l’emploi et de la sécurité sociale, relatives aux modalités d’application de l’avenant N°1 de la convention entre la CNAS et les opticiens lunettiers  au profit des assurés sociaux dont le revenu mensuel n’excède pas 40.000,00 dinars  pour que leurs ayants droits à l’âge scolaire et parascolaire souffrant, de vices de réfraction et de strabisme peuvent bénéficier de montures et de verres correcteurs de la vue, et ce dans le cadre du système du tiers payant, auprès des opticiens lunettiers conventionnés à la CNA.S. A cet effet, les assurés sociaux sont priés de se rapprocher des guichets des structures de paiement auxquels ils sont rattachés. Rappelons que 13 opticiens lunettiers sont conventionnés à travers la wilaya d’Ain-Temouchent. La procédure s’effectue une fois que l’assuré social se fait délivrer un certificat médical par l’ophtalmologiste attestant la maladie et  la présenter auprès de l’opticien lunetier qui le fait bénéficier des montures et des verres correcteurs de la vue  à condition que la facture des lunettes ne dépasse pas 5500 dinars, et touche la catégorie des ayants droits des assurés sociaux adhérents à la CNAS, scolaire et parascolaire dont l’âge de 03 à 21 ans. M. Mesli Lotfi a clôturé son intervention par remercier toute l’assistance en insistant sur le rôle  de la presse audio-visuelle et écrite dans la réussite de cette action caritative qui rentre dans le cadre de la solidarité nationale au profit des élèves souffrant d’une baisse de l’acuité visuelle. Rappelons qu’auparavant, cette opération touchait les élèves scolarisés ou parascolaire, ou fréquentant les établissements  d’enseignement et formation professionnels,  ayants droits des assurés sociaux de la CNAS ayant des salaires ne dépassant pas 20.000 dinars. Cette initiative louable  à caractère lucratif  trouve un écho favorable et un soulagement parmi les parents des élèves nécessiteux assurées à la CNAS.                     

B. Abdelgheffar
Dimanche 8 Septembre 2013 - 10:53
Lu 293 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+