REFLEXION

CNAC MOSTAGANEM : Nouveaux amendements et allégement de la procédure



CNAC  MOSTAGANEM    : Nouveaux amendements et allégement de la procédure
Voila une bonne nouvelle pour les chômeurs, la CNAC vient de renouveler ses amendements concernant les conditions d’affiliation à la CNAC, l’âge a été ramené à 30 ans, alors qu’il était de 35 ans, le seuil maximal a été augmenté à 1 milliard alors qu’il était fixé à 500 millions, introduction de la procédure de financement de l’extension des activités, c’est à dire qu’une personne qui a déjà bénéficié d’une affiliation CNAC, peut prétendre à une extension de son activité mais à condition de prouver sa bonne foi, c'est-à-dire il faudrait que son projet marche et qu’il ait déjà remboursé 50%, l’autre bonne nouvelle est la diminution de la période d’inscription à l’ANEM, dorénavant un mois suffira au lieu de six. Il y a aussi l’élargissement de la représentativité au sein de la commission de sélection et de validation, elle comprend 4 chambres, la chambre du commerce, de l’artisanat, de la pêche et de l’agriculture et 5 banques, BNA, BDL, BADR, BEA et CPA, coiffés par la commission de sélection et de validation « la CSV », qui comprend un représentant de la direction de l’emploi, du CNRC, des impôts, de l’ANEM et un pour chaque administration. En effet le président du CSV, est le directeur de l’agence CNAC de wilaya. Le traitement du dossier se fera dorénavant en moins de 60 jours au niveau de la banque, vu ces nouveaux amendements, le flux des chômeurs a doublé, vu la situation, le bureau de la CNAC qui est situé au niveau de la cité 5 juillet, s’avère exigu pour contenir tous les visiteurs qui viennent de partout, c’est ce que nous avons remarqué sur place, mais comme le personnel est courtois et très accueillant à l’image de la dynamique de son chef d’agence, qui reçoit les gens sans cesse et nous avons du attendre un bon moment avant de pouvoir lui poser quelques questions , on a pu savoir que l’apport initial diffère, selon le montant du projet, à savoir que pour : un projet au delà de 500 millions de centimes, l’apport est de 10%, pour ceux de moins de 500 millions, l’apport est de 5%, le créneau le plus demandé est sans conteste le transport, taxis, transport de marchandises, camions frigos…, le bâtiment vient en deuxième position alors qu’en troisième position, on retrouve les prestations de services. La CNAC prend en charge la validation des acquis, les handicapés ne sont pas lésés ou écartés et pour preuve, deux vont bénéficier de projets d’ici quelques temps, en cas de décès d’un promoteur, c’est l’un des héritiers qui prend le relais, tels que le frère, la femme, le fils etc… Ce cas s’est déjà posé il y a quelques temps et c’est justement la femme du promoteur, qui a repris le projet après que la procédure, ait été faite en son nom. Pour ce qui est du nombre de promoteurs, pour l’année 2010, la situation arrêtée au 15 septembre 2010, plus 726 dossiers ont été déposés, 341 ont été validés, 226 sont au niveau des banques, l’objectif fixé n’est atteint qu’à 67%. 242 entreprises ont été créées en 2010 et ont généré 352 emplois, ce chiffre ira en augmentation avec le temps car les entreprises ont tendance à s’élargir d’année en année.

Mihoub
Jeudi 23 Septembre 2010 - 00:01
Lu 1624 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+