REFLEXION

CLOTURE DE LA SAISON ESTIVALE 2013 : Qui doit nettoyer les plages Mostaganémoises ?

Toutes les personnes rencontrées s’inquiètent et déplorent ce laisser-aller des plages, une fois la saison estivale terminée. Une question qui mérite réflexion, en raison du constat fait par certains promeneurs qui ont visité ces jours ci les plages que compte la wilaya de Mostaganem, ces derniers constatent de visu l’état alarmant des lieux où l'insalubrité règne en maitresse.



En effet, après quatre mois de vacances et de soleil qui ont fait la joie de près de 7 millions d’estivants durant la saison de 2013, les plages de Mostaganem ont complètement changé de visage surtout celles situées à proximité de la ville et qui se trouvent maintenant dans un piteux état. Triste panorama, le sable doré qui avait accueilli tout ce beau monde, est jonché d’ordures, de toutes sortes d’immondices, de détritus et autres restes et déchets ménagers. En s’aventurant à l’intérieur des plages,  chaque personne se trouve confrontée à une vision d’un vrai cauchemar. Les lieux  qui jadis brillaient par une propreté  sont couverts  de déchets et de  bouteilles de plastique qui  sont tellement sales qu'il faut s'interroger si la mission des services chargés du nettoyage s'arrête au moment où la saison  prend  fin.  On peut classer les déchets par ordre croissant, car après le plastique qui  représente  selon nos estimations, la moitié des  ordures  jetées,  puis c’est au tour des  tessons de bouteilles en verre ; un vrai champ de danger pour ceux qui marchent pieds nus sur le sable. Les fragments de verre  brisés éparpillés un peu partout rendent la randonnée des plus risquée. Ce constat amer se profile  aussi au niveau du front de mer de la Salamandre qui malheureusement  a  lui aussi subit le même triste sort. Accompagnés de sa femme et de ses  enfants, un père de famille hors de lui n’a pas su maitriser ses mots : « ce front de mer est devenu le dépotoir des passants qui par manque de civisme et d’éducation négligent les   poubelles installées un peu partout,  ce qui engendre et provoque un tel état de fait,  mais hélas certains citoyens par leurs comportements  néfastes ne font qu’empirer  la situation catastrophique de ce lieu.», puis il ajouta : « j'ai dû nettoyer moi-même la place où ma famille est assise, mais  maintenant c’est au tour  des services de nettoiement de prendre le relai ». Alors pourquoi un tel laisser aller de la part des autorités concernées qui sacrifient  les plus belles vues de notre littoral au détriment de l’environnement et de la biodiversité ? Pourtant il suffit de quelques volontaires et une motivation avec  juste une volonté pour  venir à bout de cette saleté qui dégrade nos sites touristiques et nos plages.

Bouziane Kamel
Dimanche 20 Octobre 2013 - 22:00
Lu 177 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+