REFLEXION

CLASSES DU PRESCOLAIRE : Encore une bévue des décideurs de l’Education Nationale



CLASSES DU PRESCOLAIRE : Encore une bévue des décideurs de l’Education Nationale
Ce sont des parents d’élèves scandalisés ,et des petits bambins traumatisés, ne sachant où se diriger, que nous avons rencontrés ces derniers jours, à la suite de la décision de faire doubler tous les enfants a qui on a permis ,lors de l’année scolaire 2009/2010 , d’intégrer les classes du préscolaire, pour ceux nés en janvier, février et mars 2005 et a qui la Direction de l’Education a remis une dérogation d’âge en bonne et due forme. Or, cette année, les directeurs des écoles primaires, qui ont faits accéder cette catégorie d’élèves en premier année primaire, comme ce fut le cas les années précédentes, ont été destinataires d’une directive les sommant de les faire doubler en classe préscolaire. « Nos enfants sont victimes de cette décision arbitraire, qui peut porter de graves préjudices à leur équilibre psychologique pour la suite de leur cursus scolaire et ils porteront toujours le fardeau de «DOUBLANTS » dira une jeune maman au bord des larmes. Pourquoi une telle décision, bien que les classes de la 1 ère AP fonctionnent avec un minimum d’élèves alors que les chefs d’établissements refusent la scolarisation d’enfants nés même en 2005 cette année, pour la seule raison que ces classes ne peuvent dépasser les 25 apprenants par division pédagogique, conformément à la nouvelle réglementation. Or la solution existe : il suffit de faire accéder en classe supérieure cette catégorie d’enfants en litige et des centaines d’autres bambins rejoindront les bancs de l’école. Le comble de l’ironie est que des parents jurent, à qui veut bien les croire, à la suite d’indiscrétions de directeurs d’écoles, que des dérogations d’âges auraient été délivrées à des enfants nés en 2006 par les services de l’académie et que ces mêmes enfants seraient actuellement scolarisés et le même problème resurgira l’année prochaine. Nous venons d’apprendre de source digne de fois, que le vœu des parents a été exaucé, par le nouveau directeur de l’éducation, nouvellement installé.

B.Cherifi
Mardi 28 Septembre 2010 - 00:01
Lu 788 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+