REFLEXION

CITE DES 600 LOGEMENTS (MOSTAGANEM) : Les citoyens suffoquent à cause de la décharge sauvage

Tel un leitmotiv, ce problème de décharge publique et d’ordures ménagères n’est pas prêt de trouver son épilogue à travers ce que l’on constate sur le terrain.



A l’instar des autres wilayas du pays, Mostaganem est devenue une grande décharge que les élus locaux ainsi que les services concernés n’ont pas trouvé soit disant de solutions à ce problème qui a tendance à prendre de l’ampleur jusqu’au point d’être un problème irrésolu. Les élus sont-ils à court d’argent ou d’idées pour mettre un terme à ce genre de situation. Il est à remarquer que logiquement tout problème a une solution sauf lorsque nous ne faisons pas d’efforts intellectuels  et d’abnégation  pour éradiquer ce problème définitivement car l’argent sans idées et fermeté ne sert presque à rien. A ce titre, il y a lieu de signaler qu’en empruntant la route parallèle à la RN11 en passant tout près de la cité des 600 logements et plus précisément au niveau d’une petite carrière située juste entre l’université de Kharrouba et la cité universitaire  où après avoir supprimé la décharge publique d’El Hchem, une nouvelle décharge publique sauvage est en train de s’installer à ce niveau.  Comment peut- on supprimer une décharge publique pour en créer une autre ? Cela relève de l’aberration, déclare un citoyen de la cité. Depuis que cette décharge a vu le jour, les citoyens de cette cité souffrent le martyre, car durant la journée les ordures qui sont déversées transmettent des odeurs nauséabondes qui incommodent mortellement  ces derniers. Par contre dès la tombée de la nuit, c’est l’opération d’incinération qui commence et qui s’étend durant toute la nuit. Les femmes, les enfants en bas âge ainsi que les personnes âgées malades suffoquent et à travers cette incinération qui dure depuis un certain temps, elle provoque des maladies et des allergies poussant certaines personnes  à être évacuées vers les urgences. Les élus n’ont-ils pas encore pris conscience de la gravité de la situation ou ils attendent l’hécatombe pour se remuer et prendre sérieusement la situation en main pour y remédier ? A cet effet et devant  un tel constat, les citoyens lancent un appel de détresse aux autorités locales ainsi qu’aux services concernés et à leur tête M. le wali pour solutionner ce problème avant qu’il ne soit trop tard

Adel
Mardi 15 Juillet 2014 - 11:53
Lu 487 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+