REFLEXION

CITE DES 262 LOGTS A BOURMADIA - RELIZANE : Les habitants désemparés interpellent les autorités

Les habitants de la cité 262 logements sise à Bourmadia, vivent actuellement quelques problèmes rendant leurs conditions de vie difficiles. Ils interpellent les autorités à l’effet de prendre en charge leurs préoccupations .



CITE DES 262 LOGTS A BOURMADIA - RELIZANE : Les habitants désemparés interpellent les autorités
La cité en question est habitée depuis 2005, soit plus de cinq ans. Elle a vu sa population croitre très rapidement et n’a toujours pas bénéficié, selon ses habitants, d’un programme d’aménagement urbain bien qu’il soit inscrit sur les fiches des services concernés, à en croire certains habitants qui y ont pris attache. A première vue, le visiteur est frappé par la saleté des lieux, les ordures jetées d’une manière anarchique, quoique les poubelles publiques existent et se trouvent d’ailleurs à l’endroit où les éboueurs devaient ramasser les ordures ménagères. Mais hier aux environs de 12 heures, les ordures y étaient toujours entreposées sous un soleil de plomb, une vue désagréable et loin de refléter la bonne ambiance qui sévit dans la cité située juste à proximité, de celle des 1026 logts appelée communément ici «le chantier». En effet, la différence est de taille, notamment l’état de la chaussée, où cette dernière dispose d’une chaussée impeccable, revêtue de bitume et bien entretenue, par contre au niveau de la cité des 262 logts, la précarité de la voirie cause en effet, quotidiennement beaucoup de désagréments aux habitants qui n’ont cessé d’interpeller les autorités communales pour qu’elle daignent prendre en charge leurs doléances. «Cela dure depuis plus de cinq 5 ans et devient insupportable à la longue, nous n’en pouvons plus, car il y va de notre santé. En hiver c’est la boue qui nous oblige à mettre des bottes en plastiques pour pouvoir traverser et en été c’est la poussière qui pénètre dans nos maisons et que nous respirons malgré nous », nous indique un habitant présent lors de notre passage. Par ailleurs, les habitants se disent outrés de voir les services concernés entreprendre l’opération de badigeonnage des immeubles de la cité, où seulement quelques bâtiments y ont été privilégiés et le reste à l’image des blocs Z1- Z4- Z6- Z8- Z11, ont été complètement abandonnés sans aucune explication. Aussi, les locataires soulèvent le problème de non raccordement de leur cité en gaz de ville, alors que les cités avoisinantes, situées à peine à quelques mètres en disposent et pour couronner le tout, il existe certains espaces verts à l’état d’abandon et mal entretenus, ce qui facilite la prolifération de certains animaux nocifs à la santé et celle des moustiques, notamment en cette période des chaleurs, l’irrigation de ces espaces ne se fait plus, on y constate également la dégradation des trottoirs et de l’environnement immédiat du fait que certains espaces conçus initialement pour être des lieux de rencontres entre voisins ou d’aires de jeux pour enfants, semblent pour l’instant abandonnés à leur sort. Notons tout de même que la cité jouit d’autres commodités, à savoir un stade Matico, mais au grand regret de tous, cette aire de jeu n’est pas aussi entretenue comme elle devait l’être, et n’est utilisée que rarement par les jeunes et moins jeunes de la cité, le grillage quelque peu dégradé, personne ne s’en soucie, y compris les habitants, qui ont un rôle de protecteur et de défenseur de leur cité, chose qui n’existe malheureusement pas. Un habitant questionné par nos soins sur l’existence d’un comité de quartier ou d’une association chargée de prendre en charge les préoccupations des locataires, il nous répondit par la négative. Le collectif des habitants interpelle les responsables afin qu’ils prennent en charge leur cité qui en pâtît. Il est certain toutefois, que les autorités seraient toute oreille concernant les aspirations sommes toutes légitimes des habitants de la cité des 262 logts, si ces derniers venaient à s’organiser dans un cadre légal pour mieux s’imposer comme un interlocuteur séreux et crédible. Peut-être cette année sera la bonne, en tout cas, tout le monde le souhaite vivement et estime qu’il est temps d’apporter une amélioration au cadre de vis de ces habitants.

Hocine
Mercredi 9 Juin 2010 - 10:30
Lu 826 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+