REFLEXION

CITE 500 LOGEMENTS A HAÏ BENSOUNA – CHLEF : Les habitants se plaignent de la prolifération des moustiques

Les citoyens de la cité 500 logements implantés à proximité de l'Oued Chéliff se plaignent déjà de l'invasion des moustiques. Dans une requête transmise au cabinet du wali et aux différents responsables concernés, il est fait mention que le service d’hygiène de la commune de Chlef n’a pas encore décidé à entreprendre l’opération de désinfection des lieux d’où la prolifération des insectes et moustiques ne fait qu’augmenter davantage.



CITE 500 LOGEMENTS A HAÏ BENSOUNA – CHLEF : Les habitants  se plaignent  de la prolifération des moustiques
A.M, qui s’est rapproché de notre bureau à Chlef dira « Ces derniers jours, on ne peut plus supporter les moustiques et les différents produits utilisés n’ont eu aucun effet. Nous avons sollicité à maintes reprises les communaux, mais rien n’y fit, tout le monde dort ». Avec l'approche de la saison des grandes chaleurs, les occupants des bâtiments voient que cette situation va s’aggraver de plus en plus si le bureau d'hygiène communal de la ville de Chlef et d'autres communes se distinguent toujours par leurs absences sur le terrain. Le lit de l'Oued Chéliff d'une longueur de cinq kilomètres traverse la ville de Chlef et constitue un véritable couloir où se déversent les eaux usées des habitations et des unités industrielles. Pour rappel, il existe une station d'épuration à Haï Bensouna sur l'une des berges du Chéliff, mais ne traite pas les rejets du réseau d'assainissement de la commune. Dans tous les cas, la station dont il s'agit a été réalisée par les Chinois ce qui a permis d'atténuer la pollution de cet Oued. On apprendra que plus de 13.000 mètres cubes d'eaux usées sont traités quotidiennement par cette station réalisée pour un montant de 200 milliards de centimes. Devant le problème rencontré, les citoyens des zones touchées interpellent les autorités pour mettre un terme à cette prolifération d'insectes qui leur causent beaucoup de désagréments. Les bureaux communaux d'hygiène sont donc avertis que la période de traitement pour anéantir l'invasion des moustiques devra commencer. Certes, le bureau d’hygiène ainsi que la municipalité, n’activent qu’à la suite d’instructions émanant des autorités de la wilaya. Donc, les communes pourront attendre les directives du wali pour entamer l’opération de désinfection !

M. Mokhtari
Mardi 14 Juin 2011 - 11:24
Lu 947 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+