REFLEXION

CIRCULATION ROUTIERE : Le nombre des accidents en régression à Oran

Le nombre des accidents de la circulation et de leurs victimes est en constante régression dans la wilaya d’Oran, a indiqué jeudi le responsable de la cellule d’information à la sûreté de la wilaya.



En effet, le service de l’ordre public a enregistré, au premier trimestre de l’année en cours 2013, 65 accidents de la circulation qui ont fait  81 victimes dont 6 décès contre 201 accidents causant 262 victimes dont huit morts en 2012. Le lieutenant Abderrahmane Rahmani a souligné, lors d’une journée de sensibilisation sur le rôle des technologies de l’information et la communication dans la sécurité routière organisée à l’occasion de la journée mondiale des télécommunications et de la société de l’information, que cette régression est due à un travail de terrain continu où sont utilisées les technologies modernes. Un plan performant a été mis en place pour réduire le nombre d’accidents de la circulation à travers l’installation de caméras à travers les artères et l’intervention des agents pour désengorger le trafic routier. Une chambre d’opérations dotée de technologies sophistiquées se trouve au niveau de l’ordre public chargé de la sécurité routière, en collaboration avec les acteurs concernés en vue d’une intervention rapide en cas d’accident. Cette rencontre a mis l’accent sur l’importance de sensibiliser sur le respect du code de la route et la réduction de la vitesse qui reste la cause principale des accidents de la route, à travers les médias (télévision, radios et internet) surtout les sites de réseaux sociaux, notamment à l’adresse des jeunes. Selon les statistiques présentées lors de cette rencontre, 89,2 pour cent des accidents de la route sont causés de l’élément humain et 6 pour cent par l’état des véhicules et le reste relatif à l’environnement. Des étudiants de l’université d’Oran ont pris part à la célébration de cette journée en exposant leurs réalisations dans un laboratoire de signaux et d’images qui œuvre à créer un système de transport intelligent. Ainsi, un système de détection de la somnolence en voiture a été exposé par les étudiants. Cet appareil émet un avertissement dès les premiers signes de somnolence du conducteur et va même jusqu’à arrêter la voiture en cas d’absence de réponse à l’alarme.

Réflexion
Samedi 18 Mai 2013 - 10:25
Lu 206 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+