REFLEXION

CINQ PERSONNES SOUPÇONNEES : Alerte terroriste à Londres pendant la visite du Pape



CINQ PERSONNES SOUPÇONNEES : Alerte terroriste à Londres pendant la visite du Pape
Six agents de nettoyage de la ville, employés par Veolia Environnement, ont été arrêtés vendredi par Scotland Yard, qui les soupçonne d'avoir préparé «des actes terroristes». Branle-bas de combat à Scotland Yard. Alors que le pape Benoît XVI entamait vendredi sa deuxième journée de visite au Royaume-Uni, la police britannique a annoncé avoir arrêté le matin même cinq personnes «soupçonnées d'actes de terrorisme».Un sixième suspect a été arrêté en début d'après-midi. Ces interpellations seraient directement liées à la visite du souverain pontife. Attentat à la bombe, tentative d'assassinat ou prise d'otages, la nature précise du «complot» n'a toutefois pas encore été dévoilée. D'après un journaliste du Guardian, les hommes auraient été arrêtés à titre «préventif».Agés de 26 à 50 ans, et probablement musulmans d'après Le Guardian, ils sont soupçonnés d'avoir «commandité, préparé ou inspiré des actes de terrorisme». Scotland Yard a ajouté dans un communiqué que les suspects avaient été emmenés dans un commissariat où «ils seront interrogés par des inspecteurs». «Les premières fouilles n'ont pas permis de découvrir de matériel dangereux», a déclaré pour sa part un porte-parole de Scotland Yard. Les suspects étaient encore en cours d'interrogatoire en fin d'après-midi.Le responsable de la gestion du quartier de Westminster, Leith Penny, a par ailleurs confirmé que les cinq individus étaient employés comme éboueurs dans le centre de Londres par Veolia Environnement. La BBC ajoute qu'aucun d'entre eux ne possède la nationalité britannique et qu'ils ont été arrêtés dans un dépôt de l'entreprise alors qu'ils s'apprêtaient à entamer une tournée matinale.La sécurité du Pape ne semble pas remise en cause par ces événements. «A la suite des arrestations, les dispositifs de sécurité ont été passés en revue et nous sommes convaincus que les dispositions actuelles restent appropriées», ont précisé les autorités britanniques. Le porte-parole du Vatican assure d'ailleurs que «le pape est calme» et qu'il a «confiance dans la police, qui prend les mesures nécessaires». Pour Jean-Marie Guénois, qui couvre le déplacement du pape pour Le Figaro, la nouvelle n'a pas perturbé l'atmosphère du voyage : L’itinéraire du Pape n'a pas été modifié et le Royaume-Uni n'a pas relevé son niveau de sécurité. Des milliers de policiers avaient déjà été mobilisés pour assurer la sécurité de Benoît XVI. Le dispositif mis en place pourrait coûter près de 1,8 million d'euros aux Britanniques. Benoît XVI effectuait vendredi son deuxième jour de visite au Royaume-Uni après son passage jeudi en Ecosse au cours duquel le souverain était descendu à plusieurs reprises de sa «papamobile». Ce véhicule blindé avait été conçu après la tentative d'assassinat de Jean-Paul II le 13 mai 1981 afin de sécuriser les déplacements en public du Pape.

Yacine
Dimanche 19 Septembre 2010 - 00:01
Lu 327 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+