REFLEXION

CIMETIERE DE SIDI-BENHAOUA : Le nettoyage devrait être assuré régulièrement



CIMETIERE DE SIDI-BENHAOUA : Le nettoyage devrait être assuré régulièrement
Le cimetière de Sidi Benhaoua est situé à la sortie Sud de la ville de Mostaganem, juste en face de la cité du 5 juillet et la zone industrielle de Mostaganem. Un tour au niveau de l’endroit nous permet de constater que nos morts ne reposent pas dans le confort, après avoir passé leur vie à se plaindre de la saleté et de l’insalubrité, ils doivent supporter cela même au fond de leurs tombes ! Franchement, quand on voit les sommes faramineuses qui partent souvent en l’air pour des projets sans importance, il faudrait se demander pourquoi ne pas faire profiter nos morts. D’ailleurs, au niveau du cimetière, il est devenu très difficile d’accéder à certaines tombes et de retrouver un parent, puisqu’au niveau de ces mêmes endroits, les herbes sauvages recouvrent des surfaces importantes et l’insalubrité est tellement importante. Certains citoyens on pensé construire de petites marches pour venir se pencher sur les tombes de leurs proches mais cette tolérance a créé une certaine anarchie et cela obstrue le passage aux citoyens, dont les proches sont enterrés à l’autre bout du cimetière. Dans certains endroits, on peut remarquer que des herbes ont été arrachées mais malheureusement elles ont été laissées par terre pour les ramasser peut être ultérieurement, le nettoyage de l’endroit devrait être assuré d’une façon plus régulière et non pas quand les mauvaises herbes et les bouteilles en plastique jonchent l’endroit. L’incivisme de certains a aussi conduit à une telle situation. D’ici une semaine, le cimetière va être envahi par les citoyens qui viendront à l’occasion de l’Aïd se recueillir sur les tombes de leurs parents, frères, amis, cousins, voisins…etc, franchement on se croirait plus dans un carnaval que dans un cimetière, certaines femmes portent des tenues indécentes et certains jeunes cherchent à s’approcher des jeunes demoiselles au look bien branché parfois, souvent on s’échange les numéros de téléphone en plein cimetière! Respectons l’endroit et n’oublions pas surtout que « Houmou sabikon, wa nahnou lahikon ! »

Mihoub
Mercredi 24 Août 2011 - 10:46
Lu 553 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+