REFLEXION

CHUTE DU PETROLE : Vers la réduction des salaires des ministres et des walis

Face à la baisse des cours du pétrole, le gouvernement prévoit d’élaborer un projet de loi de Finances complémentaire visant la réduction du budget de gestion. Selon Echorouk-online, s’agissant du budget de gestion, le gouvernement envisage de réduire les salaires des hauts dirigeants de l’Etat, à savoir celui des ministres, des walis et autres hauts fonctionnaires.



Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal s’est réuni, lundi, avec les ministres concernés pour examiner les répercussions de la baisse du pétrole sur les équilibres financiers en Algérie.
Le conseil interministériel qui s’est réuni, lundi, prévoit d’élaborer un projet de loi de Finances complémentaire visant la réduction du budget de gestion. Il a également été question d’examiner l’enveloppe budgétaire consacrée pour le prochain quinquennat 2014-2019 qui est de l’ordre de 22.100 milliards de dinars, soit 280 milliards de dollars. Des experts en économie ont présenté leurs visions lors d’une série de réunions avec le Premier ministre. Des propositions qui constituent les grandes lignes du plan d’action du gouvernement pour faire face au pire des scénarios, à savoir la chute effrénée des hydrocarbures.
Selon le quotidien Ec-Chourouk , le gouvernement envisagerait de reporter certains projets dont celui de la réalisation du tramway à Béchar et Adrar. En outre, le gouvernement prévoit le report, du moins actuellement, du projet de réalisation de l’autoroute des Hauts plateaux ou de trouver d’autres sources pour son financement, soit de recourir à des entreprises privées.  
Face à la baisse continue du prix du pétrole, le gouvernement a procédé récemment à la traque des évadés fiscaux.
Selon toujours  la même source, de nouvelles mesures devraient être incluses dans le projet de loi de Finances complémentaire  prévoyant de soumettre  certaines activités parallèles au paiement d’impôt.
Selon Abderrahmane Mebtoul, expert en économie, pas moins de 70 milliards de dollars circulent dans le marché parallèle. S’agissant du budget de gestion, le gouvernement envisage de réduire les salaires des hauts dirigeants de l’Etat, à savoir celui des ministres, des walis et autres hauts fonctionnaires.  

 

Riad
Mardi 16 Décembre 2014 - 18:40
Lu 831 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+