REFLEXION

CHRONIQUE : Entre les lignes



Jamais un arbre ne peut cacher la forêt, et ce qui est mal fait ou mal géré ne peut passer inaperçu. C’est avec le temps, que les carences et les failles apparaissent au grand jour, et les grands responsables, harcelés par l’opinion publique et par la situation dégradante qui urge, montent au créneau, et prennent en charge ces regrettables doléances et parfois, ils sont obligés de prendre des dispositions sévères, malgré eux. Le citoyen devra t-il attendre l’intervention de qui de droit pour que la situation de son cadre de vie s’améliore ?  Ce citoyen également qui demande beaucoup à l’État, oublie de se remettre en cause, et pour échapper à sa responsabilité, il fait semblant d’ignorer ses obligations vis-à-vis de la préservation de son environnement en somme de sa ville. Et on assiste impassible, à un véritable ’’show’’ animé par des tirs échangés hors coulisses qui opposent administrateurs et administrés, en d’autres termes les uns accusent les autres de négligence, et les autres renvoient la balle  etc… Pour trouver une solution à ce problème qui persiste et qui gangrène le quotidien de la société dans son ensemble livrée à ses incertitudes, il faut d’un côté exclure l’incompétence, et de l’autre sensibiliser et motiver la population. Toute réflexion faite, l’on remarque que chacune des parties mises en cause campe sur ses propres positions ‘’Ce n’est pas moi, c’est lui ‘’. Une façon de se déculpabiliser de ce marasme où tout le monde patauge. Nul n’ignore que ces faux problèmes qui s’accumulent de jour en jour ne peuvent être sans conséquences, ils ont même fait l’objet de médiatisation à travers les quotidiens locaux et nationaux, hélas sans résultats probants pour l’instant. Une regrettable désillusion que nous vivons qui nous exaspère et qui nous pénalise. Espérons que des gens pleins de bon sens prennent en charge cette situation, dans le souci de réconcilier les uns et les autres pour l’intérêt général.             

B. Adda
Dimanche 21 Septembre 2014 - 18:08
Lu 111 fois
CHRONIQUE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+