REFLEXION

CHLEF : Une année pour déplacement d'une conduite d'AEP

Pour déplacer une conduite d'AEP, le réalisateur du projet traîne depuis plus d'une année devant le silence des services de l'hydraulique en charge du projet. Le problème rencontré par l'entreprise réalisatrice est sans aucun contexte le mauvais choix des lieux.



CHLEF  : Une année pour déplacement  d'une conduite d'AEP
Figurez vous que l'assiette choisie n'est autre que le lit de Oued Chlef. La conduite qui se trouve actuellement sur le pont du Chlef, est d'un énorme diamètre pour être supportée et relevée sur des pilonnes qui seront réalisés au centre du lit de l'Oued. Les conséquences sont déjà pointées du doigt dans la mesure où à chaque précipitation, les crues de l'Oued rendent au point de départ tout le travail effectué. Une raison qui est ainsi mémorisée dans le cahier des charges qui stipule que l'entreprise est en droit de se faire prolonger les délais. C'est une façon aussi de permettre à la réalisation de réévaluer son devis estimatif et quantitatif à la charge de l'Etat. Une nuance qui garde toujours sa machination de brouillard et d'orchestre bouclée à l'extrême pour être surement indemnisé. Le projet, selon des experts en la matière, ne nécessite nullement cette démarche qui se réalise sur un lit d'Oued si l'on considère que les crues et les eaux qui se déversent pendant la période d'hiver, anéantiront complètement le projet. Le travail considéré par ce personnel connaisseur demeure pour eux du bricolage et de l'argent jeté.

M.Mokhtari
Vendredi 27 Mai 2011 - 12:06
Lu 385 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+