REFLEXION

CHLEF : Plusieurs routes impraticables à cause des travaux

Dans le cadre de l’amélioration du cadre de vie des citoyens, un large programme a été arrêté en vue de parfaire la situation du citoyen en ce qui concerne le renouvellement des réseaux d’AEP et d’assainissement.



Certes, les travaux pour le renouvellement des réseaux  ainsi que des conduites secondaires ont démarré sur une allure qui conforte le citoyen dans la mesure où les responsables du secteur affirment que la distribution de l’eau s’amélioranettement par rapport à ces dernières années. Cependant, les entreprises intervenantes n’ont pas respecté totalement les clauses du cahier des charges qui exigent de ces mêmes intervenants la remise en l’état des lieux. Actuellement, on assiste à une image catastrophique à cause des routes totalement abandonnées à leur sort, de même que les trottoirs qui ont été refaits d’une façon anarchique en déposant un autre carrelage différent ; de qualité et de couleur. Toujours du bricolage sur une route principale mouvementée, à la vue des responsables locaux qui se font remarqués par leur absentéisme. À titre d’exemple, les ruelles et la route principale de la ville demeurent impraticables en cette période estivale. L’autre fait, qui intrique le citoyen est cet abandon du matériel, matériaux et engins sur la voie principale. De même aucune signalisation ne prête à signaler les chantiers ouverts.

M.Mokhtari
Mardi 25 Juin 2013 - 08:38
Lu 86 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+