REFLEXION

CHLEF : Nouveau plan de circulation pour la ville de Chlef

Le wali de Chlef, M. Boucetta Aboubakr Essedik, a présidé une réunion assez importante le week-end dernier au niveau de la salle de délibérations de la wilaya et qui a regroupé les responsables des services de sécurité (Gendarmerie, Sûreté, Douanes et bien d'autres), la presse locale, les élus de l’APW, APC) et les représentants de syndicats, notamment des commerçants et du mouvement associatif.



Des débats ont été ouverts et animés dans la transparence, présidés par le Chef de l'exécutif de la wilaya de Chlef, sur la présentation du nouveau projet de la circulation et du stationnement dans la ville de Chlef par le bureau d'études spécialisé en la matière pour son amélioration et son enrichissement. Le plan en question, selon les intervenants durant les débats, sera actualisé et revu durant tous les cinq (5) ans et scindé en cinq (5) phases à savoir donc l'organisation du stationnement, la gestion des intersections avec les feux tricolores, organisation des sens de la circulation. C'est ainsi après un long débat profitable entre les participants sur les éclaircissements nécessaires apportés par le chargé du bureau d'études spécialisés, le Chef de l'exécutif de la wilaya de Chlef qui a présidé donc les travaux de cette réunion a annoncé qu'une seconde réunion similaire se tiendra dans une quinzaine de jours pour faire le point et les décisions arrêtées en commun. Ce dernier ordonna au maire de la ville de Chlef, Monsieur Mohamed Reguia, d'entamer dès la semaine prochaine la procédure d'exécution des feux tricolores à leur fonctionnement quotidiennement. Lors de cette réunion, une meilleure solution a été engagée et retenue, celle du problème de stationnement annoncé lors de la dernière session extraordinaire de l'APW de Chlef et qui consiste en la réalisation de deux grands parkings à étages et à plusieurs niveaux. Ce sont donc deux nouvelles structures qui constituent les premiers projets de cette nature que les automobilistes attendaient depuis longtemps, et pour l'un de ces deux projets (parking), il y a de cela un mois que les procédures administratives étaient sur le point achevées. Avant cela, on remarquait que la ville de Chlef, s'étouffait dans le quotidien voire toutes les rues occupées, Chlef -ville après le séisme du 10.10.1980 d'El Asnam est devenue, certes une ville administrative et commerciale, et la circulation et le stationnement de véhicules auquel s'ajoute des bus qui desservent à partir de plusieurs tissus urbains, également le transport universitaire  est devenu un vrai casse-tête, sans oublier les usagers de véhicules hors de la wilaya de Chlef compte tenu qu'il faut reconnaître qu’elle constitue un véritable pôle commercial qui accentue le vrai problème actuel de la circulation et le stationnement au centre ville.   

H.A.Della
Dimanche 9 Mars 2014 - 16:47
Lu 211 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 10-12-2016.pdf
3.37 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+