REFLEXION

CHLEF : Les villageois de Bordj El Ball lancent un SOS

Le village de Bordj El Ball relevant de la commune de Dahra situé à plus d'une vingtaine de kilomètres au Nord-Ouest de la commune de Dahra dans la wilaya de Chlef, dont la population recensée est de 1.000 âmes et qui n’a bénéficié depuis l'indépendance d'aucun projet dans le cadre du développement rural.



CHLEF : Les villageois de Bordj El Ball lancent un SOS
Ce douar complètement isolé et oublié selon les revendications de ses habitants par l'administration locale et plus précisément par les autorités locales voire les élus sortants. Une situation selon le témoignage de certains villageois qui affirment  que cette situation dramatique est présente  dans tous les domaines. Ces  derniers sont stressés  en raison du mauvais cadre de vie qu’ils endurent depuis longtemps sans que personne ne soit venue les soutenir et de régler au plus vite leurs doléances, voire  que  la majorité d'entre eux  rêve de connaître une vie quotidienne meilleure et décente. Tous leurs vœux semblent loin d'être réalisés, donc un oubli total  et c’est pour  cela  que ces habitants du douar Bordj El Baal lancent un S.O.S au premier magistrat de la wilaya de Chlef,  pour dépêcher une commission pour constater et étudier sur le champ  la situation qui prévaut dans cette petite bourgade afin d’y remédier. Ces pauvres villageois qui continuent à ce jour de vivre le spectre de la misère et de la désolation qui planent dans ce hameau. Ces habitants curieux de connaître ce qui se passe dans d'autres localités avoisinantes qui sont mieux prises en charge, que certains villages sont favorisés par les autorités locales, ceux de Bordj El Ball sont complètement oubliés et livrés à leur triste sort parlent de la période hivernale. Leurs habitations mieux encore leurs gourbis sont submergés de boue et fortement engloutis par les eaux, un village considéré le plus pauvre dans les régions rurales, un bourg qui n'a jamais connu quelconques travaux d'aménagement, selon S.A un jeune villageois en chômage qui ne trouve aucune distraction de loisir ou sport de proximité pour les jeunes qui s'adonnent aux jeux du domino et jeu de cartes (ronda) qui dit mieux ! affirme qu'ils souffrent le martyre, dans tout ça de multiples requêtes et doléances adressées aux autorités compétentes restées vaines.  Ils évoquent ouvertement avec tristesse et la douleur de cette mal vie qui a trop duré ajoutent l'absence de raccordement en gaz naturel, l'électrification rurale, le réseau relatif à l'alimentation en eau potable et bien d'autres comme le transport. Le SOS est lancé aux autorités locales et à Monsieur le wali pour qu'ils interviennent afin de régler leurs situations et préoccupations pour une prise en charge de leurs doléances toujours stressés de ce bourg de Bordj El Ball.

Abdelkader Della
Jeudi 6 Décembre 2012 - 00:00
Lu 791 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+