REFLEXION

CHLEF : Les imprimés d’état civil au Chef-lieu indisponibles



La journée de dimanche dernier a été très mal ressentie par les nombreux citoyens qui se sont rendus au nouveau siège de l’état civil. Aménagé dans un nouveau bâtiment, le service de l’état civil jouit de toutes les commodités y compris un équipement flambant neuf. Cependant plusieurs documents font défaut à l’image de la fiche familiale que le préposé au guichet vous oriente vers d’autres collègues. Pour en savoir plus, le chef de service censé trouver la solution a déserté son bureau. L’autre point noir enregistré concerne la délivrance du 12S dont le service a bénéficié d’un grand espace mais l’organisation laisse beaucoup à désirer. Le maire devra dans ce cas affecter ses élus au niveau de cette nouvelle structure qui est l‘image de marque de l’administration pour maîtriser la situation anarchique actuelle. Un autre fait marquant a été relevé au sein des guichets, concerne l’agent du filet social qui vous accueille et le nombre d’imprimés limité à une seule copie auquel vous ouvrez droit. Devant cette anarchie, le citoyen ne peut en aucun cas se plaindre face à l’absence du responsable du service ou du représentant de l’APC.

M.Mokhtari
Lundi 6 Juin 2011 - 10:16
Lu 302 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+