REFLEXION

CHLEF : Les enseignants en grève, les élèves dans la rue



Décidément, le pays semble ne plus connaître de rentrée scolaire sans menaces de grève. La lenteur des négociations pour résoudre cette crise entre le ministère de  tutelle et le CNAPEST n’a pas permis jusqu’à présent  d’arriver à un accord pour permettre aux élèves de reprendre le chemin de l’école. Le constat d’échec a incité les parents  que nous avons rencontré à réagir pour dénoncer le malaise supporté par leurs enfants,  notamment ceux des classes d’examens en affirmant  que  « dans les pays qui se respectent la grève ne dépasse pas une journée, certes l’enseignant en a le  droit, mais il a également un devoir moral à accomplir. Cette situation qui menace l’avenir de  nos enfants qui errent dans la rue ne fait qu’enfoncer dans la médiocrité, ce lieu du “ savoir” ».   Abandonner des milliers d’élèves à leur sort sans se soucier de leur avenir, constitue un acte irresponsable vis-à-vis des lycéens qui rêvent avoir le BAC en fin d’année. Trop, c’est trop ! Crient les parents ! Les grèves  répétitives ont vraiment tué ce secteur où la grève est décrétée à chaque rentrée, dans un même scénario dont  les conséquences sur les élèves en fin d’année sont désastreuses. Même les enseignants recrutés il y a un mois font partie des grévistes !! A contrario, les cours privés fonctionnent même très bien et aucun prof ne manque à l’appel. On peut conclure que ce scénario est devenu un cas d’école.                   

M. Mokhtari
Dimanche 20 Octobre 2013 - 22:00
Lu 19 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+