REFLEXION

CHLEF : Les employés de la verrerie entament une grève de la faim

L’usine de production de la verrerie d’Oued Sly risque de baisser rideaux si les travailleurs continuent toujours d’observer leur grève de la faim après la protestation du 9 mars dernier suivie d’un sit-in de plusieurs jours.



Les protestataires évoquent les décisions abusées de la direction à l’encontre de certains travailleurs et décident d’entamer une grève de la faim jusqu’à règlement du confit qui oppose les deux parties. De l’autre côté, le directeur général de l’entreprise Bouaissi Boughalem sort de son mutisme pour déclarer que la sanction prise à l’encontre de  certains travailleurs est justifiée en application de la réglementation en vigueur dans la mesure où l’arrêt de travail organisé entre dans un cadre purement illégal. De part et d’autre, chacun renvoie la balle de l’autre côté alors que la production du produit de la verrerie enregistre un gros déficit et préjudice important à l’entreprise. Le mouvement de protestation entamé par les employés n’est pas près de connaître une fin dans la mesure où la direction a suspendu les animateurs et déposé une plainte contre les instigateurs.                                                                  

M. Mokhtari
Mercredi 26 Mars 2014 - 16:33
Lu 156 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+