REFLEXION

CHLEF : Les citoyens d’El-Habbair crient à « la hogra »

La localité d’El-Habbair, située à quelques 10 km du chef-lieu de la wilaya deChlef dépendant administrativement de la commune de Chettia, est un lieu totalement rural où les citoyens se plaignent des mauvaises conditions de vie.



Des routes complètement dégradées, un éclairage public qui laisse beaucoup à désirer, un enlèvement des ordures qui n’intéresse nullement les communaux, une seule école primaire pour plus de 10.000 habitants et un transport très insuffisant. Tels sont les faits signalés par les 58 signataires de la requête adressées au wali de Chlef et dont une copie a été déposée à notre bureau de Chlef. Selon A.H, un résident depuis l’époque coloniale, El-Habbair n’a pas changé du tout. La population selon toujours notre interlocuteur, se plaint de l’absence de toutes infrastructures que ce soit administrative, sociale ou culturelle. Les jeunes ne savent plus quoi faire en raison d’un manque flagrant de disciplines sportives, de terrains de jeux et de loisirs. Dans la lettre rédigée à la faveur du wali, les citoyens abordent le volet des investisseurs économiques qui sont intéressés pour implanter leurs usines, mais se voient freiner par le phénomène de la bureaucratie. Leur appel, espèrent les habitants de cette localité, soit entendu par le premier magistrat de la wilaya pour une meilleure vie et l’apparition de projets éducatifs pour ses jeunes qui doivent parcourir plusieurs kilomètres à pied pour se rendre à l’établissement le plus proche.

M.Mokhtari
Mercredi 15 Mai 2013 - 09:37
Lu 209 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+