REFLEXION

CHLEF : Le wali met fin aux fonctions du maire d’Ain Merane



Le wali de la wilaya de Chlef, Aboubakr Boucetta, a pris, ce lundi, une décision de mettre fin aux fonctions du Président de l'Assemblée populaire de la commune d’ Ain Merane, le dénommé (MAI), âgé d’une cinquantaine d’années, d’obédience Parti National libre, poursuivi en justice en compagnie d'autres élus dans une affaire de faux et usage de faux, complicité de fraude, et non dénonciation. Il a été reconnu coupable et condamné par le tribunal à six mois de prison avec sursis, assortis d’une amende de 20 000 dinars, a-t-on appris de sources concordantes. Le président de l’APC d’Ain Merane a été poursuivi sur des accusations de falsification d’un document officiel, ayant trait  à un acte de naissance de son grand-père afin d'en obtenir un certificat de nationalité pour  l’annexer dans son dossier de candidature aux élections locales (2012). Il est, également,  impliqué dans une affaire de détournement de couffins de Ramadan, de détournement de fonds publics, de participation à un vol, non dénonciation, et d'autres affaires qui l’ont traîné devant les tribunaux, et précipité son évincement du fauteuil de la responsabilité.               

Touffik
Mardi 14 Avril 2015 - 16:44
Lu 542 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+