REFLEXION

CHLEF : Le village socialiste agricole de Chegga mis aux oubliettes



Le village socialiste agricole (VSA) Hai Chegga N°1 est  issu  des années 70 dont les maisons sont construites avec des toitures au tuile rouge, habitées par des familles en dehors du chef-lieu de Chlef qui ont fui la décennie noire et les groupes armés de terroristes. Ce village compte aujourd’hui plus de 5000 habitants qui se disent marginalisés par les élus locaux, pourtant l’Etat s’est attelé à faire bénéficier chaque citoyen d’une habitation et un  meilleur cadre de vie dans la transparence et l’équité. Ces derniers dénoncent les mauvaises conditions de vie dans lesquelles ils vivent depuis bien une dizaine d’années. Par ailleurs, l’école primaire de ce village se trouve dans un état de dégradation qui demande sa démolition  car elle consiste un danger pour leurs  enfants, sans oublier l’absence de l’éclairage public et de la sécurité. Ainsi, les habitants du dit village dénoncent l’absence de structures sportives ou culturelles pour les jeunes de ce village mis aux oubliettes. Signalons la fermeture d’une antenne communale pour des raisons encore ignorées. Les habitants souhaitent, pourquoi pas, un éventuel projet de centre de formation professionnelle et ils ont signé une pétition adressée aux autorités de la wilaya pour que cesse cette fabrique d’alimentation de bétail. En attendant, les habitants de ce village n’ont qu’à prendre leur mal en silence dans l’espoir que le premier Magistrat de la wilaya de Chlef  agisse pour remédier à cette situation.
                          

A. Della
Dimanche 9 Novembre 2014 - 16:31
Lu 324 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 06-012-2016.pdf
3.51 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+