REFLEXION

CHLEF : Le transport scolaire fait largement défaut à Chettia



Ils sont des dizaines, voire des centaines de collégiens issus des différents villages relevant de la commune de Chettia qui souffrent du manque de moyens de ramassage scolaire. En effet, les élèves des localités rurales d’Ard El-Beida et d’El-Habbar où le froid est glacial, souffrent le martyre pour rejoindre leurs établissements. Ils se trouvent contraints de parcourir plusieurs kilomètres à pied chaque jour. Les autorités n'arrivent pas à satisfaire la demande au vu du nombre important d’élèves scolarisés. Face à cette rude situation, les malheureux doivent sortir très tôt le matin pour arriver en classe à l'heure. « Mon fils n’arrive pas à suivre ses cours convenablement » déclare un parent d’élève. En attendant, le nombre de bus affectés aux communes dans le cadre de l'aide du ministère de la solidarité est jugé insuffisant pour répondre au grand nombre d'élèves qui est en nette augmentation, alors que ces mêmes moyens de transport sont hebdomadairement affectés pour le transport des équipes sportives. Cet acte est visible chaque semaine dans la commune de Chettia ce qui a provoqué l'ire des parents d'élèves qui ont dénoncé l'attitude des responsables concernés.                   

M. Mokhtari
Dimanche 1 Décembre 2013 - 19:00
Lu 101 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+