REFLEXION

CHLEF : Le seul jardin public devenu le fief de la délinquance

Y-a-t-il vraiment des jardins publics dans le centre urbain et plus précisément dans le chef lieu de la wilaya de Chlef ? Les rares espaces verts sont devenus un lieu de la délinquance.



Celui qui existe actuellement au chef-lieu de Chlef, malgré qu’il soit aménagé, il est devenu donc un lieu de prolifération des maux sociaux fréquenté quotidiennement par les voyous et les repris de justice. Ouvert de 8 heures à 16 heures, ce jardin est de plus en plus fréquenté par les délinquants de différentes tranches d'âges, ce lieu appelé, soit disant jardin public par son ancienneté est situé à 50 mètres de l'ancienne mosquée et à 450 mètres du siège de l'APC de Chlef, et à cause de l’absence de contrôle des services de sécurité il reste un grand danger pour celui qui le fréquente. Signalons également qu’aucun lieu n'est réservé à nos retraités, jetons un coup d'œil devant l'entrée de la grande poste pour le constat. Ce silence affiché par les autorités locales face à ce danger qu’encoure notre jeunesse ne fait que rendre les choses plus mal, car ce lieu mérite une sérieuse prise en charge afin d'exclure ces clochards.    

A. Della
Mardi 18 Mars 2014 - 18:17
Lu 145 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+