REFLEXION

CHLEF : L’anarchie au sein du service de l’état civil de Chlef



Une scène des plus atroces, s’est déroulée ces derniers temps au sein des guichets de l’état civil de la commune de Chlef. Les agents chargés d’exécuter les tâches qui leurs sont dévolus ne prêtent nullement attention aux administrés et continuent leur bavardage. Arrivés au comptoir pour solliciter un document, après une longue attente on vous dit de revenir l’après midi. Si vous demandez plusieurs exemplaires concernant un document, il n’y a pas lieu de s’alarmer, aussi inutile d’insister car vous ne l’obtiendrez jamais. Concernant l’acte de naissance en langue française, il est introuvable aux guichets, mais on vous envoi au kiosque du coin pour l’acheter. Tout cela est du à l’absence sur les lieux des premiers responsables, à savoir ni élus, ni des administrateurs. Une grande anarchie règne et les administrés, ne peuvent rien faire face à des agents indélicats, étant donné que les bureaux des subordonnés sont aussi fermés. Il est donc temps que le maire et ses adjoints envisagent de donner une meilleure image de leur institution, pour éviter au citoyen cette bureaucratie.


M.Mokhtari
Mercredi 27 Juillet 2011 - 10:45
Lu 509 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+