REFLEXION

CHLEF : Haï Chegga, le coin isolé



La localité de Haï Chegga, qui  ne se trouve qu’à quelques encablures de la commune mère « Chlef » et du chef lieu de la wilaya, est une zone privée de tous les moyens indispensables, où la sécurité n’est guère rassurante. A proximité du marché de gros des fruits et légumes, l’agressivité est de mise, de jour comme de nuit à hauteur d’un site ou résident plus de 10.000 habitants livrés à eux même. L’éclairage public reste tout de même le plus demandé par les citoyens qui désirent en ce mois sacré du Ramadan se déplacer en ville après le F’tour. Autant de difficultés et d’obstacles poussent les jeunes de cet endroit à quitter les lieux pour d’autres cieux. Les maintes réclamations et préoccupations de la population de Chegga n’ont jamais étaient prises en considération par les autorités concernées. La semaine dernière, un chauffeur de taxi a été victime d’une agression caractérisée par 2 inconnus qui étaient à bord d’une moto à grande cylindrée. Dépouillé de son argent, il n’a du son salut que grâce à l’un des passagers qui l’a secouru. Les auteurs de l’acte impardonnable se sont enfuit sans laisser de trace.                     

M.Mokhtari
Dimanche 28 Juillet 2013 - 13:21
Lu 274 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+