REFLEXION

CHLEF : Faute de budget, le nouvel EPH ne fonctionnera pas comme prévu

L’inauguration de l’Etablissement Public Hospitalier (EPH) 240 lits inauguré par le ministre du secteur au courant du mois de février 2013, vient de nouveau suspendre ses activités en raison de l’absence d’un budget de fonctionnement.



L’EPH qui devrait être fonctionnel juste après le départ du ministre de la santé, a été plutôt fermé au lieu d’ouvrir ses services à la population dans la mesure où son fonctionnement avait son cours normal lors de l’inspection des services par le représentant du gouvernement. Une situation mal accueillie par les malades transférés à cet établissement et leurs parents qui affichent leurs mécontentements. Une mauvaise gestion considérée par le corps médical et surtout les malades hospitalisés à l’ancien EPH en préfabriqué et transférés à celui récemment réalisé. On se rappelle que les autorités locales ont déclaré que toutes les conditions étaient réunies et possibles pour un bon fonctionnement de l’établissement. Or, les causes de la fermeture d’un aussi important EHP réalisé en dur depuis le séisme du 10 octobre 1980 imputent cet acte à l’indisponibilité d’un budget favorable à son fonctionnement. Selon un médecin généraliste rencontré dans l’enceinte de l’établissement, tous les équipements se trouvent sur place alors que le budget de fonctionnement fait largement défaut. Une situation qui demande de l’urgence pour accélérer son ouverture ajoutera notre interlocuteur.                                   

M.Mokhtari
Lundi 22 Avril 2013 - 11:41
Lu 129 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+