REFLEXION

CHLEF : Des entreprises accusées d’agressions sur des ouvrages de la Sonelgaz

Le programme visant le renforcement des installations électriques au niveau de la wilaya de Chlef est presque achevé selon Monsieur Mohammed Barakat, Directeur de la Distribution (Chlef-centre) de la Sonelgaz. Déjà plus de 300 postes transformateurs ont été réalisés et mis en service depuis 2013 à travers toutes les communes que compte la wilaya de Chlef.



De plus, d’autres postes similaires se trouvent actuellement en chantier, à signaler que ces postes transformateurs ont été réalisés dans le cadre du plan d'urgence 2012-2013 lancé pour faire face aux perturbations qu'enregistre le réseau durant la période des grandes chaleurs. Ce plan d'urgence, initié par la direction générale de la Sonelgaz, découle directement des perturbations enregistrées durant les périodes estivales des trois années précédentes. Selon monsieur Ismaïl TEKDENTI, directeur de la distribution de l’électricité et du gaz de  Chlef-Nord, ce programme d’extension et de renforcement du réseau de distribution est le résultat également d'une évolution de la demande en énergie électrique se caractérisant par le niveau de vie des citoyens et la généralisation de l’utilisation des appareils électroménagers et en premier lieu les climatiseurs en été. Le même orateur a soulevé un autre problème auquel fait face la SDO et en particulier les deux directions de distribution de Chlef, est celui du phénomène des agressions sur ses ouvrages. M. Tekdenti au cours de cette rencontre a affirmé que les autorités compétentes (APC, daïra et wilaya) sont souvent informées des cas d'agressions pour que ce phénomène cesse. Ce sont généralement les entreprises qui sont mises à l'index. Rare où des entreprises prennent attache avec les services de la D.D. Une fois que l'entrepreneur a l'autorisation de démarrer les travaux, il ne prend pas les mesures nécessaires afin d'éviter le risque de causer des dégâts aux ouvrages. Mais au cas où des coupures d’électricité ou du gaz sont causées par ces agressions, c’est toujours la direction de distribution qui est mise à l’index.Ce n’est pas uniquement les entreprises qui agressent les ouvrages électriques ou gaziers, même les citoyens y ont une part. Ces agressions se manifestent, dira Monsieur BARAKAT, sous différentes formes, telles la construction sous les lignes de basse, moyenne et haute tension ou à proximité de celles-ci sans respecter les distances de sécurité et l'enclavement des installations les rendant inaccessibles lors des interventions de dépannage ou d'entretien. « À l’occasion, nous nous permettons de citer le cas des habitations construites sous la ligne de HT au niveau de l’APC de Béni Rached. Les habitations ont été construites en aval de la réalisation de cette ligne électrique, chose qui est considérée comme une agression d’ouvrage. À cet effet, nous avons remis un devis de 90 millions de dinars à l’APC pour pouvoir déplacer cette ligne », précise le même orateur. Ces agissements ne sont pas sans conséquences sur la qualité et la continuité de la fourniture d'énergie ainsi que sur les délais de rétablissement. À cela s’ajoutent les constructions et les extensions faites au-dessous des réseaux gaziers, ce qui représente une agression des ouvrages.  Au sujet de la télé-relève, est intervenu à nouveau le directeur de distribution de Chlef-Nord, pour signaler que tous les abonnés de la moyenne tension ont bénéficié de ce nouveau compteur qui permet la relève de la consommation immédiatement et à distance grâce au réseau GSM. En effet, ces compteurs sont dotés d’une carte SIM Mobilis, celle-ci est interrogée pour communiquer au temps réel la consommation au siège de la direction. Quant aux abonnés de basse tension, enchaînera M. Tekdenti, « La SDO œuvre pour trouver la technique efficiente afin de procéder à la télé-relève et éviter à nos agents de sillonner les quartiers et les cités pour faire la relève. » Au sujet du système Skada, dira monsieur Barakat, qu’il s’agit d’un système de télé-exploitation permettant de localiser et de diagnostiquer les pannes qui surviennent sur les réseaux électriques sans se déplacer sur les lieux. Parfois on pourra même dépanner en basculant entre les lignes à distance en attendant que l’équipe chargée de la maintenance sorte sur le terrain pour rétablir la ligne endommagée. De plus, les deux responsables ont insisté sur la sensibilisation des citoyens contre les actes de sabotages ciblant le réseau électrique de la société, ils ont expliqué que plusieurs cas de vols de câbles ont été enregistrés durant le premier semestre de l'année en cours, c'est  pourquoi, le citoyen est appelé à informer directement la SDO ou les services de sécurité aux numéros verts en cas de constatation de cas de vol ou d’agression d’ouvrage, ainsi  convient de signaler que ces agressions occasionnent, à chaque fois, des pertes financières considérables à l'entreprise, concluent-ils. S’agissant du nombre d’abonnés, la SDO, selon les orateurs, ne manqueront pas de souligner qu'en dépit des efforts fournis pour couvrir un plus grand nombre d'abonnés, qui va en augmentant, l'entreprise a enregistré un montant important des créances de ses principaux débiteurs. En clôturant ce point de presse très important, les deux orateurs ont tenu à rappeler que cet été connaîtra une amélioration de services notamment en électricité. « Quant aux coupures, nous ne pouvons pas dire qu’il n’y aura pas de coupures, car parfois ces coupures ne dépendent pas de notre volonté, par contre, avec la mise en place de nouveaux postes transformateurs, il n’y aura pas de chutes de tensions, nous œuvrons à réduire les coupures programmées ainsi que le temps accordé au rétablissement de l'électricité en cas de coupures imprévues. » conclut notre interlocuteur.     

Abdelkader Della
Mardi 1 Juillet 2014 - 14:16
Lu 385 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+