REFLEXION

CHLEF : Des citoyens de Zeboudja sortent dans la rue



Quarante personnes ont été arrêtées dernièrement dans la commune de Zeboudja à Chlef, suite à des manifestations contre un débit informel de boissons alcoolisées, le chômage et pour le droit au logement, a affirmé le bureau local de la Ligue algérienne pour la défense des droits de l’Homme (LADDH). Dix manifestants ont été mis sous mandat de dépôt tandis que d’autres seront présentés, prochainement, devant le procureur de la République, précise Houari Keddour président du bureau de la LADDH à Chlef. « La commune de Zeboudja a vécu une situation sans précédent, quand des dizaines de citoyens ont fermé les sièges de la commune et de la daïra, avant de bloquer les routes menant vers l’APC et la RN 19 durant deux jours », précise le bureau de la LADDH dans son communiqué. Des agents de la police antiémeute ont utilisé des bombes lacrymogènes pour disperser les manifestants avant d'effectuer des arrestations, selon la même source. Celle-ci estime que les revendications des habitants de la commune sont légitimes et se dit surprise de la réaction violente des forces publiques.                                                             
                         

M. Mokhtari
Mardi 17 Décembre 2013 - 16:33
Lu 119 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+