REFLEXION

CHLEF :Déformation de la chaussée à hauteur de la trémie



Après les dernières pluies qui se sont abattues sur la ville de Chlef,  de grandes fissures n’ont pas manqué de faire leur apparition à hauteur de la trémie et à proximité du pont du Chélif. Un bricolage  qui a coûté d’énormes dépenses à l’Etat et qui sera sans aucun doute refait pour la seconde fois consécutive. Le suivi des travaux reste toujours le point négligé par certains services techniques.      

M.Mokhtari
Mardi 23 Octobre 2012 - 05:00
Lu 167 fois
RÉGION
               Partager Partager


1.Posté par amina le 23/10/2012 20:44
eh oui, personne ne parle.... tout le monde applaudit .... tout un chacun trouve son compte.... le service technique, l'entrepreneur chargé des travaux, les responsables maîtres de l'ouvrage etc....etc... Maman Algérie est un pays riche.... la corruption bat son plein.....

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+