REFLEXION

CHLEF : D’énormes difficultés pour circuler en ville



En ce mois de Ramadan, le citoyen éprouve d’énormes difficultés pour circuler en ville à cause des nombreuses tracasseries causées par des intervenants. A Haï Bensouna, à Ouled Mohamed ou à Chettia, le visage ne se prête à aucune stabilité à cause de l’anarchie causée par les tas de terre, les nouvelles plaques de signalisation postées dans des lieux incorrects. La circulation routière est devenue très compliquée pour les usagers de la route qui ont tendance à sortir pour acheter des vêtements à leurs enfants à l’approche de l’Aïd. Autant d’obstacles et de négligences, face au silence des différents responsables.                            

M.Mokhtari
Mercredi 24 Juillet 2013 - 10:56
Lu 90 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+