REFLEXION

CHLEF : Appel à investir dans le domaine touristique



Sur toute l’étendue de la wilaya de Chlef, le manque d’infrastructures touristiques a toujours été le point noir par rapport à d’autres wilayas. Cependant, les autorités locales n’ont pas manqué de passer à l’action en lançant à travers les investisseurs plusieurs réalisations et non des moindres. À Chlef ville, deux hôtels de 200 lits chacun vont être réceptionnés cette même année sans pour cela signaler l’autre infrastructure hôtelière « El-Wancharis » réalisée à hauteur de la place de la Solidarité.  Partout à travers la wilaya, un nombre important d’investisseurs s’est lancé dans la construction. À travers les réalisations touristiques, la wilaya de Chlef va enfin investir au profit des touristes qui ont l’habitude de visiter le bord du littoral long de 120 km. C’est ainsi qu’un nombre d’hôtels se réalise au fil des années et le dernier en date est situé au centre de la ville pour une capacité de 200 lits. Le promoteur Rahmoun, un investisseur de la région s’est chargé de réaliser un établissement, jugé le premier du genre à Chlef. Le projet initié en hôtel a été pour rappel agrée par le ministère du Tourisme et figure parmi les grands ouvrages programmés dans le secteur au niveau national. Un délai de 30 mois a été fixé pour la réalisation de cet ensemble, selon une conception originale avec notamment des tours dominant la ville de Chlef. L’une des plus importantes structures de cet édifice est sans contexte, l’hôtel quatre étoiles d’une capacité de 200 lits. Selon le promoteur, l’établissement dont il s’agit, contribuera certainement à combler le vide ressenti dans ce genre d’infrastructure d’accueil dans la région. Celui-ci sera entouré d’une série d’équipements d’accompagnement, tels que le centre commercial, le centre d’affaire, les terrains et salles de loisirs et le parking souterrain d’une capacité de 500 véhicules. L’investisseur tient à préciser que le terrain d’assiette a été acquis aux enchères publiques dans le cadre de la vente des actifs d’une entreprise publique dissoute. Il y a lieu de signaler que le réalisateur dispose d’une série d’investissements dans le secteur des matériaux de construction. Pour rappel, la ville de Chlef ne dispose que de deux hôtels actuellement fonctionnels. Un domaine qui a été de tout temps décrié.         

M.Mokhtari
Mardi 30 Juillet 2013 - 22:40
Lu 289 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+