REFLEXION

CHLEF: 80 logements livrés sans électricité ni gaz à Chettia



Les habitants des 80 logements attribués en mai 2010 à Chettia viennent de lancer de nouveau leur message à l’égard du premier magistrat de la wilaya. Dans une correspondance, qu’ils ont transmise à toutes les parties concernées et dont une copie a été remise à notre journal, les requérants se plaignent des conditions défavorables dans lesquelles ils ont bénéficié de leurs appartements. L’OPGI, disent-ils, « nous a mis dans un embarras du choix en nous obligeant à signer un document contraire à la réglementation en vigueur qui prescrit que le nouvel acquéreur occupera le logement sans électricité contre la remise des clés ». Plusieurs promesses sont alors passées à l’action pour que l’électricité sera bientôt réalisée mais en vain. Depuis plus de 10 mois on constante qu’aucune opération n’a été envisagée et l’OPGI et la DUC se jettent la balle en ce qui concerne le règlement de la facture de la Sonelgaz estimée à environ 520 millions de centimes. Nous nous sommes rapprochés du directeur de l’OPGI qui nous a éclairés que la situation définitive est du ressort de la DUC. « C’est à la DUC que revient la charge du dossier », dira t-il. Si l’on considère bien que les services de la DUC ont un énorme retard classé dans leurs chandelles on devine bien les sous dessous du problème. Encore une affaire à suivre.

Mohamed Mokhtari
Samedi 19 Mars 2011 - 10:07
Lu 482 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+