REFLEXION

CHLEF : 77ème anniversaire de la création de l'école coranique El Khaldounia

L'Ecole coranique El Khaldounia située au chef-lieu de la wilaya de Chlef a joué un grand rôle dans l'enseignement du Coran, la formation des Imams et le rassemblement des hommes du savoir et des musulmans.



Fondée en 1935 par le grand célèbre et illustre El Hadj Djillali Ben Abdelhakem Atba Ben Atba décédé, qui passa le témoin et voire le flambeau à ses deux fils (Bencherki et Ahmed) tous deux décédés eux aussi respectivement en 1942 et 2000, ses militants, imams et professeurs qui ont participé ensembles d'une manière à la lutte  de libération. C'est ainsi que nous nous sommes rapprochés de son petit fils que nous remercions pour l'invitation à cette rencontre de ce colloque national, le jeune Moulay, pour enrichir ce témoignage. Ce jeune n'est autre que le premier responsable chargé de l'organisation parfaite de cette rencontre avec les hommes du savoir et du Coran. Cette cérémonie marquant la commémoration du 77ème anniversaire de la fondation de ladite école coranique El Khaldounia de Chlef, ayant constaté un bon nombre d'invités et de personnalités religieuses  que scientifiques venus de plusieurs wilayas du pays et endroits du territoire national. Jadis cette structure renommée à l'échelle maghrébine et internationale. Là, nous citerons un exemple auquel le monde arabo-islamique en accordons une attention très particulière dans le fond, l’école coranique El Khaldounia de Chlef a formé 150 Oulémas durant les 13 promotions quelques années seulement retenez bien après sa fondation, les filières enseignées telles que la science, le Coran, l’histoire, la géographie, la littérature arabe et enfin la jurisprudence. Des noms célèbres à retenir qui étaient donc de brillants étudiants dans cette école coranique comme Hadj Mohamed Tegguia ex-ministre de la justice, Mohamed Belkebir de la zaouïa d'Alger, Hadj Ahmed Kada, Mufti de la ville de Mostaganem, Si Ahmed Faden Ghoumallah, ces élèves sortis de cet établissement après avoir reçu leurs diplômes des mains de Cheikh Ben Abdelhakem de reconnaissance de leurs études d'enseignants qualifiés pour enseigner et la création d'une zaouïa au niveau de la leurs localités et bien enseigner le Coran dans une médersa annexée à une mosquée au sein de leur village plus précisément dans le centre-Ouest du pays pour une bonne continuité de la formation et de l'enseignement du Coran au profit des Musulmans malgré le colonialisme. Enfin pour une reconnaissance envers Dieu et le parfait témoignage du jeune Moulay que nous remercions au passage de l'invitation pour la couverture de cette rencontre, aussi des études ont été dispensées et enseignées au Maroc (El-Kairouan) et en Tunisie (Zitouna), rapporté en marge de cette rencontre nationale avec un parterre de présents, des conférenciers autour de beaucoup de thèmes animés également par des chercheurs universitaires, Imams et historiens qui n'ont pas raté ce rassemblement des hommes du savoir et du Coran tenue dans la wilaya de Chlef.   

A.D
Dimanche 9 Décembre 2012 - 00:00
Lu 494 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+