REFLEXION

CHLEF : 60 milliards pour la construction d’un nouveau pont à Ténès

Devant l’urgence que nécessite la réalisation du nouveau pont de Ténès nouvellement endommagé, le wali de Chlef a pris la décision de débloquer une enveloppe financière de l’ordre de 60 milliards de centimes pour la construction d’un autre pont mitoyen, et ce, à peine 48 heures après l’effondrement partiel du pont reliant les deux rives Est et Ouest coupant ainsi la ville de Ténès en deux.



CHLEF : 60 milliards pour la construction d’un nouveau pont à Ténès
L’ancien pont reliant les côtés Est et Ouest de la ville de Ténès, d’une longueur de 70 mètres, a été partiellement endommagé au cours de la matinée de lundi lors du passage d’un camion de 40 tonnes transportant du fer à béton en provenance du port de Ténès alors qu’il fut conçu pour supporter des charges n’excédant pas les 20 tonnes. Selon un fonctionnaire de la direction des travaux publics DTP de Chlef, «ce pont a été conçu pour supporter une charge de 20 tonnes au plus mais les camions de gros tonnage qui circulent à longueur de journée en provenance du port traversent le pont mettant à rude épreuve cet ouvrage d’art d’où la nécessité, voir l’urgence, de réaliser un autre pont mitoyen au premier». Cet ouvrage d’art qui fut construit en 1928 a déjà été endommagé une première fois en 2001, causant des désagréments aux habitants de « la Cave» et à la circulation routière. A cet effet, des travaux de colmatage ont été certes réalisés pour ne pas paralyser le port d’une part et d’autre part permettre aux 15.000 habitants qui résident dans le quartier Est, « la Cave », de pouvoir regagner la ville. De toute évidence, cette fissure relevée sur le pont fait redouter un scénario catastrophique sachant qu’il représente l’unique passage entre l’est et l’ouest de la ville de Ténès et par conséquent de la route du littoral Alger - Oran. Selon des sources concordantes, c’est la société publique ‘’Cosider’’ qui sera chargée de la réalisation de ce nouveau pont d’une longueur de 70 mètres. Ainsi, les travaux devront débuter dans les prochains jours, affirme notre source. Quant à l’ancien pont, des travaux de réfection ont été déjà engagés pour consolider ses structures. Actuellement, les camions qui fréquentent le port de Ténès doivent faire un long détour en transitant par la ville de Béni-Haoua afin d’éviter d’autres complications.

M.Mokhtari
Mercredi 16 Octobre 2013 - 22:00
Lu 930 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+