REFLEXION

CHEIKH NEOUI AU SECOURS DES POLITICO-FINANCIERS ! : Mostaganem victime de ses enfants

A chaque fois que la wilaya de Mostaganem tente de sortir de son marasme, on lui envoie des gens téléguidés pour ne pas dire des ‘’marionnettes’’, chargées de la mission de perturber l’entreprise des autorités locales, dans le but de mettre un frein aux avancées en matière de prise en charge des préoccupations des citoyens. Cheikh Neoui est le plat d’entrée chaude après l’hors-d’œuvre des événements d’Ain Tédelès et Mesra. Mais, ils ne prendront pas de dessert, car Mostaganem soutient son wali…



Alors que plusieurs wilayas du pays suivent de près l’avancée du train de développement à Mostaganem et expriment leur envie de suivre les pas du wali Temmar, ce dernier se heurte encore à la haine de quelques scandaleux politico-financiers qui veulent faire un croc-en-jambe au wali… Bannis par la population et rejetés par les partis politiques, ils versent leur venin sur tout ce qui bouge à Mostaganem. Après leur dernier échec, en voulant déstabiliser la région de Mesra, Ain Tèdelès et Hadjadj, lors de la dernière opération de relogement, ils appellent, Cheikh Neoui à leur secours. Ces politicos, vomis par la population, égarés, invitent en fanfare, leur sauveur’’ Neoui pour tenter un nouveau scénario monté de toutes pièces. Ainsi, téléguidé, et bien servi, cheikh Neoui enfreint la déontologie journalistique en diffusant une ancienne vidéo datée de 2014 qui lui a été livrée par un clan syndical, instruit par ces ‘’politicos enragés’’.  Mais qui est donc ce nouveau parachuté du monde de la presse pour venir donner des leçons aux mostaganémois ?  Cheikh Neoui, qui a quitté Beur TV pour rejoindre Ennahar tv, a été convoqué à Mostaganem par un groupe occulte qui voulait faire main basse sur Mostaganem et ses richesses. Et la nomination de M. Temmar Abdelwahid à la tête de la wilaya de Mostaganem ne l’a guère arrangé. Alors, il use de tous les moyens pour discréditer le wali devant les citoyens et les hautes autorités. Cheikh Neoui n’est pas venu seul, celui qui a préféré le grand salaire d’Ennahar aux miettes de Beur TV, est le maillon d’une longue chaine de manigances, ayant pour objectif de libérer la cour au profit des prédateurs. En effet, il semblerait que la nouvelle dynamique que vit la wilaya de Mostaganem a fait sortir les ennemis de Mostaganem de leurs gonds et notamment les ‘’prédateurs du foncier’’ qui se sont habitués à de grandes commissions, issues de transactions douteuses ayant trait à des terrains, bradés dans le secret le plus absolu. Cheikh Neoui est le plat d’entrée chaude après l’hors-d’œuvre des événements d’Ain Tédelès et Mesra. La dernière mise en scène de cette semaine sur Ennahar TV n’a pas laissé indifférents les citoyens jaloux de Mostaganem qui ont vite découvert le pot aux roses. Cheikh Neoui est venu ‘’spécialement’’ pour la résidence universitaire de Kharrouba, les autres images montrées à la télévision ce sont simplement de la poudre aux yeux pour cacher la véritable mission de cheikh Neoui. Les instigateurs de l’opération ne sont pas à leur première tentative, puisqu’ils ont déjà essayé auparavant en postant des images trompeuses. Cette fois-ci, ces instigateurs ne sont pas seuls, ils ont été épaulés par les ennemis de Mostaganem qui leur ont montré le chemin à prendre et l’outil à utiliser. Quoiqu’il en soit, l’opération fut un grand échec grâce à la vigilance des citoyens de Mostaganem.  

Riad
Samedi 11 Mars 2017 - 19:39
Lu 1128 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي