REFLEXION

CHAMBRE DU COMMERCE ET D’INDUSTRIE DE MOSTAGANEM : Les poids lourds se retirent !

Rien ne semble aller pour le mieux pour la nouvelle composante de la Chambre de Commerce et d’industrie de la wilaya de Mostaganem ‘’CCI Dahra’’, issue de la dernière élection, tenue au palais consulaire le 16 mai dernier, puisque les poids lourds de la CCI Dahra dénoncent une élection entachée d’irrégularités



En effet,  des opérateurs économiques en majorité des industriels, qui se sont sentis frustrés, ont dénoncé des dépassements constatés lors du déroulement de l’élection des membres du bureau du CCI ‘’Dahra’’. Dans une déclaration au journal ‘’Réflexion’’, des membres de la chambre de commerce, au nombre de huit, ont annoncé leur démission de cet organisme et ont remis en cause la crédibilité de l’élection ainsi que la présentation de certaines candidatures, le manque de transparence et le trafic d’influence de certains opérateurs. Tels sont les points de dysfonctionnement soulevés par les membres contestataires, qui ont quitté officiellement l’équipe directoire de la chambre du commerce . Parmi eux, on trouve M. Djilani Kobibi Bachir dont le groupe d’entreprises emploie plus de 800 travailleurs, M. Bencheni Charef et M. Djahed Mohammed qui possèdent deux unités de production de biscuits ‘’gaufrettes’’. Ce dernier, mandaté par les autres industriels, affirme que le but principal recherché par leur action est de protéger les opérateurs économiques et de les promouvoir par la mise en place d’une chambre forte et représentative des industriels et des gros commerçants, à l’instar des autres wilayas du pays. Ces derniers qui ont dénoncé toutes les pratiques qui remettent en cause la crédibilité de  l’élection, ont  lancé un appel pressant au ministre du commerce, M. Amara Benyounes afin de remédier à la situation qui prévaut à la chambre de commerce. Quant au directeur de la concurrence et des prix de la wilaya, M .Ramdani, il considère que cette élection relève des affaires internes de la chambre et il n’a, nullement, la prérogative de s’immiscer dans le travail de la chambre de commerce. Il y a lieu de signaler que l’actuel bureau de la CCI, présidé par M. Bezzaouch Abdelkader, un commerçant de produits cosmétiques dans son état, est constitué de six membres exécutifs, élus pour un mandat de quatre ans. 

Hagani
Jeudi 29 Mai 2014 - 14:53
Lu 1362 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+