REFLEXION

CESSION DE PLUSIEURS VILLAS A CANNES ET VEHICULES DE LUXE A MOITIE PRIX : L’ex-milliardaire Khalifa renvoyé devant le tribunal de Nanterre



CESSION DE PLUSIEURS VILLAS A CANNES ET VEHICULES DE LUXE A MOITIE PRIX : L’ex-milliardaire Khalifa renvoyé devant le tribunal de Nanterre
Khalifa, 44 ans, poursuivit pour des délits de faillite par «détournement d'actifs » sera renvoyé une autre fois devant un tribunal français pour d’autres délits financiers il s’agit cette fois ci de la cession dans des conditions douteuses d'un ensemble de villas à Cannes, achetées par Khalifa Airways en juillet 2002 pour environ 37 millions d'euros et revendues moitié prix l'année suivante. Le renvoi de Rafik Khalifa pour banqueroute et détournements de fonds devant le tribunal correctionnel de Nanterre a été confirmé le 1er octobre par la chambre de l'instruction de Versailles, rapporte l'AFP de sources judiciaires. Rafik Khalifa avait été renvoyé le 3 mars 2010 devant le tribunal de Nanterre (région parisienne) pour des délits financiers par une juge d'instruction, mais le parquet avait fait appel de cette décision quelques jours plus tard. La chambre de l'instruction a donc retenu la compétence du tribunal de Nanterre et a confirmé les poursuites envers l'ancien magnat pour banqueroute et détournements de fonds, ainsi que pour onze autres personnes, dont l'ex-épouse de M. Khalifa, Nadia Amirouchen et des représentants des sociétés Khalifa en France, selon une source judiciaire. La chambre a également suivi la juge, qui avait prononcé un non lieu sur les soupçons de blanchiment. Placée en garde-à-vue le 29 mai 2007, l'ex-femme de Rafik avait été remise en liberté quelques heures plus tard. Me Olivier Metzner, avocat d'un intermédiaire, et Me Elisabeth Maisondieu-Camus, qui représente El Khalifa Bank, ont indiqué à l'AFP leur intention de se pourvoir en cassation. L'instruction, ouverte au tribunal de Nanterre en novembre 2003 porte sur des malversations qui auraient accompagné la déconfiture de sociétés du groupe Khalifa en France (Khalifa Airways, Khalifa Rent a car). Il est reproché à M. Khalifa, 44 ans, des délits de banqueroute par «dissimulation ou détournement d'actifs». Il s'agit notamment de la vente ou de la cession dans des conditions douteuses de plusieurs véhicules de luxe appartenant aux sociétés Khalifa, mais aussi d'un ensemble de villas à Cannes, achetées par Khalifa Airways en juillet 2002 pour environ 37 millions d'euros et revendues moitié prix l'année suivante. C'est dans cette villa La Bagatelle que fut organisée la fameuse soirée du 4 septembre 2002 au cours de laquelle trois cents VIP ( Sting, Depardieu, la nièce de George Bush...) s’étaient alors retrouvés pour fêter le lancement de sa chaîne KTV en France. Le jeune milliardaire en ruine est actuellement prisonnier en Grande-Bretagne a été condamné en mars 2007 par contumace par le tribunal criminel de Blida à la réclusion criminelle à perpétuité dans le procès de la faillite de la Khalifa Bank.

Yacine
Dimanche 10 Octobre 2010 - 00:01
Lu 1480 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+